Terra 10 avril 2014 à 08h00 | Par H. Bonneau

60 ans et plus : le combat syndical continue !

C’est plus de 250 anciens agriculteurs qui ont assisté à l’assemblée générale des anciens exploitants lundi dernier à la maison de l’agriculture de Plérin. L’occasion de se réunir pour échanger sur la réforme des retraites, la relance syndicale ou encore la santé. Tous estiment que des combats syndicaux reste à mener.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C’est plus de 250 anciens agriculteurs qui ont assisté à l’assemblée générale des anciens exploitants lundi dernier à la maison de l’agriculture de Plérin. L’occasion de se réunir pour échanger sur la réforme des retraites, la relance syndicale ou encore la santé. Tous estiment que des combats syndicaux reste à mener. Suite à la pétition concernant la réforme des retraites -signée par plus de 100 000 anciens exploitants-certaines revendications du syndicat ont été entendu, à commencer par le respect du minima à 75 % du Smic effectif d'ici 2017 pour une carrière complête. Cependant, d’autres sont toujours en négociation,notamment "la suppressionde la condition des 17,5 ans d’affiliation, appliquée uniquement aux retraités en 2014, soit seulement 1 100 bénéficiaires pour toute la France qui n’est pas satisfaisante sans un effet rétroactif, au moins jusqu’aux retraités de l’an 2000", dénonce Jean Quéré, président de la section des anciens dans les Côtes d’Armor. Des propos entendus par Marc Le Fur, député qui reconnaît dans cette application de la loi "un coup d’épée dans l’eau". Il poursuit en estimant que "les différents systèmes de retraites doivent s’harmoniser tant sur le montant, que l’âge du départ en retraite et l’année de référence". Et d’admettre : "nous avons progressé mais cette réforme a loupé ce point essentiel, notamment sur l’application commune et générale des 25 meilleures années".

Sensibiliser les jeunes retraités


Pour le président départemental, "la principale mission de la section est de défendre les retraités de l’agriculture". Ainsi, il regrette "la difficulté d’intégrer dans notre section des jeunes retraités". Et d’ajouter : "la relance syndicale ne se gagne pas en claquant des doigts, mais en étant actif. Je lance un appel envers les jeunes retraités pour qu’ils nous rejoignent. Nous comptons sur les actifs pour commencer à les sensibiliser avant qu’ils répondent à l’appel d’autres organisations de seniors". Si les jeunes retraités sont recherché parle syndicat c’est bien pour défendre le droit à la retraite mais plus largement aux soins pour tous. En effet, comme le rappelle Jean Quéré : "le vieillissement est global et malheureusement inéluctable".

Dépendance : une question ouverte


Ainsi, un adhérent interroge : "Comment un retraité agricole peut payer un Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) alors qu’il coûtent trois fois plus cher que son revenu ?". Une question qui reste aujourd’hui sans réponse. Si la solution de l’aide à domicile est la plus prisée, elle ne convient pas à toutes les pathologies. A ce titre, une loi d’orientation pour l’adaptation de la société au vieillissement est en projet. La section des anciens exploitants suit de près ces évolutions prévue pour janvier 2015. L’objectif étant de garantir aux Français une offre de maisons de retraite accessibles financièrement en réduisant le reste à charge des résidents en Ehpad. Par ailleurs, une infirmière et un médecinde la  MSA sont intervenus sur le thème de la mémoire lors de cette assemblée. L’occasion de rappeler qu’elle doit être stimulée pour rester efficace. "Faire des mots croisés, bien se nourrir, faire une activité physique, bien dormir sont les clés pour préserver sa mémoire", explique le Dr Bon. Dans ce sens, la MSA propose des sessions "PEPS Eurêka" qui grâce à des exercices et aux conseils de bénévoles formés permettent de stimuler la mémoire."Il ne s’agit pas de retrouver la mémoire de ses 20 ans mais bien par son comportement de préserver sa mémoire et ses souvenirs", précise l’infirmière. Une proposition qui attire les séniors alors qu’une étude montre que le vieillissement c’est 30% d’hérédité et 70% de comportement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui