Terra 22 mai 2019 à 08h00 | Par Chantal Pape

A Plogastel Saint Germain, le comice prépare les portes ouvertes

Habitué des portes ouvertes en élevage, qu'il organisait tous les printemps depuis 1992, le comice Elevage et passion en pays bigouden a rejoint l'opération Tous à la ferme dès son lancement, il y a sept ans. Cette année, c'est au tour de Plogastel Saint Germain de recevoir. Agriculteurs et associations travaillent de concert pour qu'une fois encore la fête soit belle.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
A Plogastel Saint Germain, l'opération Tous à la ferme sera l'occasion d'un coup de projecteur sur ces round baller de couleur, qui aident à financer la recherche contre les cancers.
A Plogastel Saint Germain, l'opération Tous à la ferme sera l'occasion d'un coup de projecteur sur ces round baller de couleur, qui aident à financer la recherche contre les cancers. - © Chantal Pape

Centenaire, le comice du pays bigouden reçoit, bon an mal an, de 4 à 5 000 visiteurs en fin d'été. Pour varier les plaisirs, et les communes accueillantes, et toujours dans un souci de communication avec le grand public, une porte ouverte en élevage a vu le jour en 1992. Organisée courant juin, elle draine de 2 à 3 000 personnes, dont 400 à 600 pour le repas de midi. Une sacrée organisation ! "Alors, quand Agriculteurs de Bretagne a lancé son opération Tous à la ferme, nous avons décidé de les rejoindre", se souvient Claude Hénaff, le trésorier de l'association Elevage et passion en pays bigouden.

Aux glaces de Pendréo

Alors que le comice se tiendra à Plovan le 30 août prochain, c'est au tour de Plogastel Saint Germain d'organiser la porte ouverte. Les organisateurs pensent tenir le bon plan, avec un quartier où se côtoient trois élevages, en lait, porc et dinde. Mais les craintes sanitaires liées à la fièvre porcine africaine conduisent Agriculteurs de Bretagne à exclure les visites en atelier porc... "Il a fallu trouver un plan B...". Sollicités, plusieurs élevages déclinent l'invitation et c'est finalement la famille Conan-Pennec qui accepte de relever le défi. "Nous avons l'habitude de recevoir du monde", explique Manu Conan, le Gaec de Pendréo ouvrant régulièrement ses portes depuis le lancement de la fabrication de glaces à la ferme.

Une centaine de bénévoles

Le 16 juin prochain, près d'une centaine de bénévoles seront à pied d'oeuvre. "Une quinzaine d'agriculteurs, pour faire visiter les différents ateliers sur la ferme laitière, détaille Jean-Michel Burel, qui a succédé à Daniel Jaouen à la tête d'Elevage et passion. Et 80 à la restauration, le midi, dont nous déléguons la préparation et le service à table aux associations de la commune qui nous reçoit". Une façon de tisser des liens entre agriculteurs et ruraux.

Dès 9h30, une randonnée de 6 km sillonnera la campagne environnante, avec deux haltes pour découvrir un atelier de jus de pomme et une production d'herbes aromatiques. Après le repas, en plus de la visite de la ferme, de nombreuses animations seront proposées : marché de producteurs, balade en calèche ou à poney, démonstration de matériel de fenaison, jeux d'agilité, mini-ferme, jeux en bois... . "Les plus jeunes pourront se promener sur le petit train cochon ou se défouler sur le circuit des tracteurs à pédales", rajoute Manu Conan.

Des agriculteurs solidaires

Mais les organisateurs ont aussi tenu à faire preuve de solidarité. "Ela, l'association européenne contre les leucodystrophies, disposera d'un stand pour mieux se faire connaître du grand public", indique Philippe Le Cam. Les agriculteurs soutiennent aussi l'association Mille et un Petit prince, qui améliore le quotidien des enfants hospitalisés. "A l'issue de la journée, nous leur offrirons un tracteur à pédales, pour égayer le service pédiatrique de l'hôpital de Quimper". Et avec l'appui de l'ETA Le Gouill, à Pluguffan et de Claas, des enrubannés de toutes les couleurs ont été réalisés. "A chaque film plastique, ETA et concessionnaire reversent chacun un euro pour la recherche contre le cancer, rose pour le cancer du sein, jaune pour les cancers pédiatriques, bleu pour la prostate".

 

 

Betterave, féverole, soja, luzerne, lupin, pois, trèfle... : dans ce jardin pédagogique, Manu Conan a semé 18 espèces différentes.
Betterave, féverole, soja, luzerne, lupin, pois, trèfle... : dans ce jardin pédagogique, Manu Conan a semé 18 espèces différentes. - © Chantal Pape

Dès le jeudi

 

En avant-première, les enfants des écoles de Pluguffan et Plogastel pourront visiter la ferme et découvrir les animaux. "Ils sont répartis en petits groupes, ce qui nous permet de prendre le temps d'échanger avec eux", apprécie Jean-Michel Burel. Et il y a fort à parier que, ravis de leur visite, ils demandent à leurs parents d'y retourner dès le dimanche !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui