Terra 27 juin 2013 à 00h00 | Par Chantal Pape

Abattoir Gad - Les agriculteurs s'engagent aux côtés des salariés

Après avoir obtenu le soutien des élus politiques, la FDSEA et les JA se sont engagés auprès des salariés à tenter de trouver une solution pour sauver l'abattoir de Lampaul Guimiliau.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Emile Riou, président de la section porcine de la FDSEA, Olivier Le Bras, délégué FO, Thierry Merret, président de la FDSEA, et Olivier Billon, président des JA.
De gauche à droite : Emile Riou, président de la section porcine de la FDSEA, Olivier Le Bras, délégué FO, Thierry Merret, président de la FDSEA, et Olivier Billon, président des JA. - © Chantal Pape

"Il serait incohérent de fermer l'abattoir de Lampaul Guimiliau : la capacité d'abattage du Finistère tomberait à 50% des porcs que produit le département". Thierry Merret, le président de la FDSEA, l'a dit vendredi soir à la cinquantaine d'ouvriers de Gad, rassemblés à Landivisiau. Comme il l'avait dit, peu avant, aux élus du secteur (*). "Ils ont presque tous répondu à notre invitation. Et, de gauche comme de droite, ont été unanimes pour nous soutenir dans notre démarche".

Si, pour les salariés de Gad, la prochaine étape est fixée au 28 juin, avec la présentation par l'entreprise du plan de continuation, FDSEA et JA se sont engagés à réunir l'ensemble des groupements de producteurs de porcs le 1er juillet prochain. "On va leur demander de passer des paroles aux actes. Et de s'engager par écrit s'ils veulent conserver un abattoir dans le Nord Finistère". Un engagement qui ne sera pas si simple à obtenir, pressentent les responsables syndicaux. "Puis, avec leur accord, nous mettrons un projet sur la table. Car il y a une restructuration plus intelligente à faire que ce qui est prévu". Et Emile Riou, président de la section porcine de la FDSEA, de rappeler que Gad est le seul abattoir français classé en catégorie 1, ce qui lui permet d'exporter en Chine, en Russie...

Une démarche menée en coordination avec le syndicat salarié FO, majoritaire à Lampaul Guimiliau, et présent à Paris lors de la manifestation en faveur de l'élevage. "Il y a un réel intérêt à travailler ensemble, affirme Olivier Le Bras, délégué syndical FO à l'abattoir Gad. Nous avons le même objectif : vivre dignement de notre métier"

 

(*) Etaient présents François Marc, sénateur, Chantal Guittet et Gwénégan Bui, députés, Agnès Le Brun, député européen, Yvon Hervé, président de la communauté d'agglomération de Morlaix, Jacques Moal et Jacques Le Guen, respectivement présidents des communautés de communes de Saint Pol de Léon et de la Baie du Kernic, Pascal Nantel pour la ville de Landivisiau

 

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui