Terra 13 février 2017 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Amoureux, ils cultivent le bonheur au quotidien

Agriculteur et célibataire, Daniel Gélin rencontre l'amour à 45 ans. C'est le coup de foudre. Marié à Marianne, ils filent le parfait amour. "À notre âge, c'est plus facile", confie le couple à la veille de la Saint-Valentin.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marianne et Daniel Gélin.
Marianne et Daniel Gélin. - © Terra

Comme tous les ans depuis leur rencontre, Daniel et Marianne Gelin s'apprêtent à fêter la Saint-Valentin, la traditionnelle fête des amoureux. L'un et l'autre, quinquagénaires aujourd'hui, se sont rencontrés il y a 5 ans... Et depuis ils ne se quittent plus. Il a suffi que Daniel, producteur de lait à Saint-Donan, célibataire "endurci" à la recherche de l'âme sœur, clique sur le profil de Marianne pour que les événements s'enchaînent très rapidement. "À 50 ans, on n'a plus de temps à perdre", expliquent les deux amoureux. Trois ans et demi après, ils se mariaient en présence d'une foule d'amis et de parents. Elle, dans une magnifique robe en dentelle de Calais, couleur rouge ; lui, élégant dans son costume cintré, posent tout sourire sous un soleil radieux. L'accord parfait.

Le coup de foudre

Séparée, mère de trois grands enfants, Marianne, assistante maternelle, s'inscrit sur un site internet de rencontres pendant l'hiver 2011, en réponse au "défi" d'une amie. À l'époque, ses choix se portent sur un tout autre profil d'homme. "Nous n'avions aucune chance de nous rencontrer", dit-elle, éloignée géographiquement de 30 km de l'exploitation de Daniel. "Je voulais rencontrer une personne qui avait des enfants", confie-t-elle. "Lorsque j'ai lu qu'il était célibataire et agriculteur, je me suis dit qu'on était dans le cliché. Mais je souhaitais rencontrer quelqu'un de travailleur et de non fumeur". Les numéros de téléphone échangés, ils passent quelques minutes au téléphone avant de convenir d'un rendez-vous dès le lendemain au domicile de Marianne. Le jour J, dès que leurs regards se croisent à travers la baie vitrée (on est en hiver), c'est le coup de foudre. "Dès que nos regards se sont croisés, je savais que c'était elle. Je savais que c'était lui", racontent Daniel et Marianne à l'unisson. Quatre jours après, ils vivaient ensemble.

La vie à deux

En amour, les contraires s'attirent et se complètent. Elle, est volubile, généreuse, extravertie. Lui, plutôt timide et réservé. Au quotidien, c'est un bouleversement. "Cela a changé ma façon de vivre", reconnaît l'agriculteur, qui mène seul un atelier de 60 vaches laitières. "Professionnellement, je gère mon temps différemment pour me libérer le soir et être à l'heure", déclare l'agriculteur. Matin et soir, il fait la route entre son domicile et son lieu de travail, distants de 30 km. Depuis un an, il n'habite plus dans sa maison qui juxtapose l'élevage. Et si les trajets en voiture et l'astreinte de la traite posent quelques contraintes, "quand je prend la route le soir, cela signifie que la journée est finie pour moi. C'est un point positif".

L'engagement du mariage

Pour sceller cette rencontre, le mariage s'est imposé naturellement. Cette fois, c'est Marianne qui a fait le premier pas. "C'était un rêve de petite fille. Ce projet d'engagement était un peu notre bébé. Et puis, il ne fallait pas trop attendre compte tenu de l'âge de nos mamans". Célébré en juillet 2015 avec près de 200 invités, l'événement demandera plus de deux ans de préparation. "Le plus beau était d'être entourés des gens que l'on aime. À notre âge, il est permis d'inviter qui l'on veut !"

À la question vaut-il mieux s'aimer à 50 ou à 30 ans ? Pas de doute, "c'est bien plus facile à notre âge", estime le couple. Enfants, emprunts... ce genre de questions délicates qui minent parfois les couples sont le plus souvent derrière soi ! Alors profitons.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui