Terra 13 mars 2014 à 08h00 | Par Jean Dubé

Antibiorésistance et volaille : UFC-Que choisir jette le trouble

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’association de consommateurs UFC-Que choisir a présenté, le 10 mars, les résultats d’une étude réalisée sur 100 échantillons de dinde et de poulet vendus en grandes surfaces, marchés et boucherie française. Les résultats présentés amènent l'UFC à demander un renforcement du cadre réglementaire sur l'usage des antibiotiques en particulier en élevage.

Les résultats statistiques sont présentés de façon alarmante. Sur 100 morceaux analysés, 26 % contiendraient de manière significative des bactéries Escherichia Coli. Et 61 % de ces échantillons contenant E. Coli seraient porteurs de bactéries résistantes à une ou plusieurs familles d'antibiotiques, dont 23 % à des antibiotiques dits critiques, ceux utilisés dans les cas de pathologies  humaines graves (les céphalosporines de 3e et 4e générations et les fluoroquinolones). Les résultats sont aussi analysés par filière. Les poulets standards et premiers prix "semblent" plus impactés que les filières biologiques. Et les labels rouges ne sont pas épargnés puisque si l'étude note une antibiorésistance moindre, lorsqu'elle est présente, cette antibiorésistance concerne les antibiotiques les plus forts. Bref, sauf le flou qui entoure les volailles biologiques, pratiquement aucun mode de production ne trouve grâce aux yeux des enquêteurs, pas plus que le plan de réduction Écoantibio 2012-2017. Ce dernier est suspecté de faire évoluer les pratiques vers des antibiotiques plus forts, dans la mesure où il contraint à une réduction des volumes. L’association propose de mesurer les objectifs du plan "en termes d’exposition des bêtes et non de tonnage" et d’assortir cet objectif de "sanctions dissuasives". Seul volet plus positif, l'UFC rappelle qu'aujourd'hui l'UE négocie avec les USA un accord de libre échange, et que les normes US sont nettement moindres que les européennes. Donc avant de parler de renforcer la réglementation européenne, ne pas céder un pouce aux Américains semble déjà un objectif raisonnable !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes