Terra 24 mars 2017 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

Avec Vérital Lait, la Cooperl étend son expertise à l'élevage laitier

La Cooperl, fidèle au porc, se tourne vers la production laitière en proposant un outil web de gestion technico-économique "Vérital Lait". Le suivi mois par mois de la pertinence de la ration des vaches en lactation a pour objectif l'optimisation de la marge sur coût alimentaire dans un contexte devenu très fluctuant.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Denis Olivry, directeur industrie de l'alimentation animale, Gildas Le Fessant, responsable agro-fourniture, bovin, volaille, Laura Failler et Anna Körfer, référents Vérital Lait.
Denis Olivry, directeur industrie de l'alimentation animale, Gildas Le Fessant, responsable agro-fourniture, bovin, volaille, Laura Failler et Anna Körfer, référents Vérital Lait. - © Terra

La Cooperl, premier groupe coopératif porcin, profite de son expertise en production porcine pour lancer un outil de pilotage mensuel destinés aux éleveurs de bovins lait. Le suivi Vérital Lait se rapproche en quelque sorte du tableau de bord, de type GTE en porc (gestion technico-économique), conçu pour une gestion réactive du troupeau laitier. "Compte tenu de la mutation du secteur laitier, on veut donner aux éleveurs la capacité d'analyser leur situation le plus rapidement possible afin d'agir sur le prix de revient", explique Denis Olivry, directeur industrie de l'alimentation animale Cooperl. Il ne s'agit pas de "remplacer les laiteries mais de capitaliser l'expérience acquise en porc", poursuit Anne-Marie Boullier, administratrice en charge de la communication,

Sur les 1,4 million de tonnes d'aliments produit par le groupe, 100 000 tonnes sont destinées au secteur bovin (7 %), soit l'équivalent de 1 800 éleveurs laitiers. "C'est à eux que s'adresse l'offre", précisent les responsables du nouvel outil web.

Optimiser la marge alimentaire mois par mois

La démarche consiste à mesurer les performances technico-économiques mensuelles de l'élevage laitier afin d'optimiser la marge sur coût alimentaire. Chaque mois, les éleveurs saisissent informatiquement sur une application web leurs données (paie de lait et alimentation du troupeau), compilées sous forme de tableau de bord. Au final, ils accèdent à la synthèse économique, aux préconisations de ration proposées par le référent ou encore aux analyses de fourrages. En effet, la démarche repose sur l'analyse des fourrages, afin de caler au mieux la ration : "être le plus précis possible" et "proposer une ration adaptée économiquement selon la période de l'année". L'éleveur a aussi la possibilité de se situer par rapport aux autres éleveurs.

La pierre angulaire du système, c'est un accompagnement par un référent (contact mensuel à distance) et un technicien d'élevage sur le terrain qui s'engagent à mesurer les performances et adapter la ration si nécessaire. "On s'est rendu compte que l'accompagnement était important, c'est pouquoi nous l'avons mis au coeur de Vérital Lait", explique Gildas Le Fessant, responsable de la branche "agro-fourniture, bovin, volaille" (ABV).

Depuis septembre 2014, le système est testé avant sa diffusion chez 30 éleveurs. Cette optimisation de la ration de base des vaches en lactation est une première étape. "Ceux qui entrent dans cette logique voudront aller plus loin, vers la connaissance de leur prix de revient", estime Denis Olivry, qui n'exclut pas une évolution de Vérital Lait dans sa forme.

 


En pratique

La prestation (700 ¤/an) comprend une formation au logiciel, quatre analyses de fourrages/an, un suivi mensuel avec un référent et un technicien sur le terrain. L'application permet de suivre les performances techniques et économiques, de consulter les analyses de fourrages et les préconisations de rations, d’accéder à l’accompagnement technique et économique des référents, de se comparer aux autres exploitations laitières et de gérer la référence laitière.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui