Terra 30 janvier 2014 à 08h00 | Par Chantal Pape

Bonnets rouges : les comités locaux au travail !

1 000 personnes à Pont de Buis, 30 000 à Quimper, 40 000 à Carhaix... Suite aux fortes mobilisations de l'automne, les Bonnets rouges se sont regroupés en comités locaux et préparent activement les Etats généraux de Bretagne, qui se dérouleront le 8 mars à Morlaix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Comme dans le pays bigouden, une quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges ont vu le jour en Bretagne... et même au-delà.
Comme dans le pays bigouden, une quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges ont vu le jour en Bretagne... et même au-delà. - © TERA

En ce jeudi soir, la nuit est tombée sur le pays bigouden, quand une poignée de Bonnets rouges se retrouve devant la Mairie de Plonéour Lanvern. Départ d'une manifestation ? L'heure est plutôt à la réflexion : le comité local du pays bigouden tient une réunion d'information.

De Rennes à Nantes, de Saint Malo à la presqu'île de Crozon, de Paimpol à Vannes, la Bretagne à 5 compte désormais une bonne quarantaine de comités locaux de Bonnets rouges, auxquels s'ajoutent même des comités pour la diaspora, les artistes... Et s'y retrouvent des agriculteurs, salariés, transporteurs, pêcheurs, artisans, commerçants, chefs d'entreprise, retraités... Des gens différents mais tous animés d'une même volonté : vivre, décider et travailler en Bretagne. Et bien résolus à faire entendre leur voix pour que demain, les choses aillent mieux.

Depuis le grand rassemblement de Carhaix, les Bonnets rouges ont multiplié les actions : "à chacun son pont", le 5 janvier, où ils ont pris place sur tous les ponts enjambant les 4 voies, à Brest, le week-end suivant, autour d'une borne écotaxe, à Jugon les Lacs samedi dernier, à proximité d'un portique écotaxe... Sans oublier leur présence sur les marchés, pour rallier de nouveaux soutiens mais aussi inciter le plus grand nombre à remplir les cahiers de doléances.

"Il faut que tout le monde s'exprime", confirme Reun, le référent du comité de Plonéour Lanvern. Papier, vidéo, Internet... tous les supports sont bons, pourvu qu'ils parviennent au collectif avant le 15 février. "Il ne faut pas hésiter à tout noter, ses doléances, ses propositions, ses espoirs... dans le monde professionnel ou la vie de tous les jours". Et de la diversité des contributions naîtra un projet pour la Bretagne, dévoilé à Morlaix le 8 mars prochain. "Et cette fois, il faudra que les politiques nous écoutent. Sinon...".

Chantal Pape

 

PRATIQUE

Renseignements complémentaires sur les comités locaux, les cahiers de doléances, les Etats généraux du 8 mars ou la charte des Bonnets rouges sur le site officiel bonnetsrougesbzh.eu



Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui