Terra 10 juillet 2014 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

Breizh bovins croissance ouvre ses horizons

Une trentaine de personnes a assisté à l'assemblée générale Breizh bovins croissance. Des éleveurs concernés par la stratégie d'entreprise alors que la structure a perdu près de 10% de ses adhérents cette année.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Cette tendance semble vouée à s'intensifier au vu de l'âge moyen des éleveurs de vaches allaitantes et de la réforme de la PAC qui "laissent craindre une dégradation du nombre d'éleveurs dans les années à venir", analyse Daniel Commault, le président.

Diversifier l'activité

"Nos résultats financiers sont bénéficiaires pour 2013, mais depuis quatre ans, l'effectif des vaches allaitantes baisse de 3% par an en Bretagne, nous devons être vigilants et préparer l'avenir", estime le président. Des propos repris par le nouveau directeur de Breizh bovins croissance (voir encadré) qui propose de "repenser la carte des services proposés par la structure afin qu'elle soit au plus près des attentes et des besoins des éleveurs". Ainsi, afin de diversifier et d'intensifier l'activité, le bureau souhaite pérenniser le partenariat de formation mis en place avec la chambre d'agriculture du Morbihan portant sur la maîtrise des coûts de production dans les exploitations. "Cette année, 35 jours ont été consacrés à cette activité auprès de 42 élevages", rapporte Pierrick Messager, animateur BBC. Par ailleurs, au vu de la conjoncture favorable du troupeau laitier, notamment des génisses laitière (+25% de croissance des effectifs en deux ans - adhérents BBC), la structure de conseil  souhaite intensifier sa présence sur ce secteur en assurant le contrôle de croissance et l'accompagnement de l'élevage.

Génisse laitière : gagner en potentiel

Fin des quotas, accroissement des tailles d'élevage, spécialisation de certains éleveurs dans l'élevage de génisses sont les facteurs sur lesquels compte BBC pour se positionner dans les exploitations. "Nous avons une expertise dans ce domaine. Pesée des animaux, analyse, nous pouvons maximiser les performances des génisses via des vêlages plus précoces et des résultats laitiers optimisés en première lactation", informe Pierrick Messager. Au directeur de préciser : "il y a un potentiel, à nous de nous positionner pour répondre à ces nouveaux besoins".

Un nouveau directeur pour BBC

François Halleppe a pris la direction de Breizh bovins croissance au 1er janvier 2014. Il succède à Alain Kergourlay, parti à la retraite après 29 ans de service. Le nouveau directeur arrive de la chambre d'agriculture d'Ille-et-vilaine où il était responsable du service élevage. "D'ici 2015, je souhaite que BBC soit en mesure de proposer une carte de services en adéquation avec les besoins des éleveurs", explique-t-il. Et d'ajouter à l'attention des adhérents : "cette ambition, je veux la mener en concertation avec vous. Ainsi, nous serons sûrement amenés dans les mois qui viennent, à vous interroger sur vos réels besoins".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes