Terra 01 mars 2019 à 09h00 | Par Agra

Carrefour s'engage à vendre «95% de fruits et légumes» d'origines françaises

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Carrefour

«95% des fruits et légumes présents dans nos étals viendront de France», a indiqué Alexandre Bompard, le PDG du groupe Carrefour, dans une interview à la radio RTL le 28 février. Pour cela il a précisé avoir «pris un engagement d'augmenter de 10% les fruits et légumes français» en volume, ajoutant que cela représentait «un investissement supplémentaire de 50 millions d'euros dans l'agriculture française» qui sera mis en place «cette année». «Il faut qu'on aille vers du bio français, les priorités, ce sont les circuits courts et les produits locaux», a-t-il estimé. Carrefour «achète déjà pour 1 milliard à la production agricole française», a-t-il rappelé, et sur le lait le groupe «a pris un engagement d'augmenter de 2 centimes par litre de lait sur 10 milliards de tonnes, le prix. Cela veut dire 20 millions donnés à l'agriculture française». Sur le relèvement du seuil de revente à perte, il a estimé que «Michel Edouard Leclerc s'est trompé». «On a baissé nos marques propres, on a inventé des mécanismes de fidélité. Toutes les études ne montrent aucune augmentation sur le prix du panier moyen», a-t-il estimé.

L'annonce de Carrefour concerne le «cultivé en France»

L’objectif d’atteindre cette année « 95 % de fruits et légumes » venant de France affirmé par Alexandre Bompard dans une interview jeudi 28 février à RTL, concernera les fruits et légumes « pouvant être cultivé en France » et « de saison », précise le groupe Carrefour, contacté par AgraPresse. « Sur l’ensemble des fruits et légumes que nous pouvons cultiver en France, 90 % d’entre eux sont d’origine française » à l’heure actuelle, indique par ailleurs Carrefour qui ajoute que certains de ses marchés « sont déjà 100 % français en saison comme la carotte, la pomme de terre, la pomme ». « Sur les 10 % restant, une partie est liée à une offre non satisfaite par la production française », fait savoir le groupe qui indique vouloir « soutenir le développement de productions locales par une contractualisation sur les prix et les volumes » notamment en favorisant un approvisionnement local autour de ses magasins. Sur les fruits et légumes cultivés en France, le groupe souhaite atteindre « le 100 % d’origines françaises en saison », fait-il savoir. Lors de son interview à RTL, Alexandre Bompard avait indiqué « avoir pris un engagement d’augmenter de 10 % les fruits et légumes français » en volume en 2019, ajoutant que cela représentait « un investissement supplémentaire de 50 millions d’euros dans l’agriculture Française » qui serait mis en place « cette année ».

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui