Terra 05 juin 2019 à 15h00 | Par Hélène Bonneau

Changer de système, c'est possible !

Yoann Humbert et Dominique Marcault, éleveurs laitiers à Luitré (35) ont su s'adapter à un nouveau contexte économique. Suite à des difficultés financières, ils ont fait le choix de l'autonomie protéique et de la bio pour redonner de la rentabilité à leur exploitation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

© HB

Installé en système conventionnel dit intensif, avec des Prim'Holstein à 9 500 litres de moyenne, Yoann Humbert et Dominique Marcault ont opté pour un autre mode de production suite à "des mauvais résultats techniques qui ont plombé la trésorerie". Impliqué dans le groupe de développement des chambres d'agriculture pour l'autonomie protéique, ils commencent par implanter du méteil protéagineux, puis de la luzerne. "Nous avons gagné en efficacité. Malgré la baisse de production, nous avons amélioré la rentabilité de l'exploitation. Depuis avril 2018, il n'y a pas eu un gramme de concentré ou de minéraux qui ait été distribué aux vaches", assure Yoann Humbert. En cours de conversion biologique, les deux associés bénéficiaient d'un troupeau "à très haut potentiel génétique laitier mais avec des taux catastrophiques. On a croisé nos animaux pour gagner en rusticité, pour avoir des vaches plus adaptées à notre système pâturant et qui allaient accepter d'avoir un régime alimentaire un peu moins précis", explique le jeune agriculteur. Ils choisissent le croisement trois voies en Jerziaise et Rouge scandinave qui promet un bon compromis. "Nos premières kiwis (Prim'holstein et Jersiaise) sont prêtes à être inséminées. Nous apercevons une grosse amélioration du niveau de reproduction, nous avons moins d'intervention sur les vêlages et les vaches reviennent en chaleur plus vite", s'enthousiame l'éleveur qui espère avoir "moins de frais vétérinaires dans les années à venir".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui