Terra 19 mars 2019 à 12h00 | Par Agra

Chiffre d’affaires en baisse en 2018 pour la Sica Saint-Pol-de-Léon

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Le chiffre d’affaires de la Sica Saint-Pol-De-Léon s’est établi à 193,5M € en 2018 (contre 205 M€ en 2017) soit une «baisse de 5,5%», note la coopérative bretonne dans un communiqué diffusé avant son assemblée générale le 16 mars. La Sica exploite notamment la marque Prince de Bretagne. «C’est en légumes que la chute est significative avec 159 M€ contre 170 M€ en 2017» alors que la production horticole reste stable à 35 M€, précise-t-elle. Trois productions maraîchères ont «particulièrement souffert» des conditions météos: le chou-fleur, l’échalote et l’artichaut. Par ailleurs, le bio est «devenu le 3ème chiffre d’affaires de la coopérative » en 2018, précise la Sica, «avec près de 10M€, soit une hausse de plus de 3M€ par rapport à 2017» et plus de 46 producteurs engagés sur les 850 que compte la coopérative. Parmi ses orientations pour l’année à venir, la Sica met en avant le développement du label «cultivé sans pesticides» dont Prince de Bretagne est à l’initiative avec Savéol et Solarenn en tomates, la démarche devant permettre «de mieux valoriser les segments grappe et vrac» après «une conjoncture difficile en 2018». Les producteurs de brocoli et de courges ont rejoint la démarche en 2018 et l’échalote est en «phase d’élaboration» de son cahier des charges, précise la coopérative.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui