Terra 04 décembre 2018 à 14h00 | Par Agra

Christiane Lambert (FNSEA): «Nous serons dans la rue très prochainement»

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © HB

«Nous serons dans la rue très prochainement pour dire non au matraquage des agriculteurs et pour que le gouvernement tienne ses promesses» sur la loi Egalim, a alerté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA le 3 décembre. Invitée sur France Info, elle a exprimé le ras-le-bol des agriculteurs face à l’agribashing. «Nous ne le supportons plus». Suite à la loi Agriculture et Alimentation, la présidente de la FNSEA demande que le gouvernement respecte ses engagements et qu’il publie rapidement l’ordonnance visant à encadrer les promotions et à relever le seuil de revente à perte. La décision des modalités d’une mobilisation nationale sera prise mercredi matin dans son bureau, indique-t-elle.

Ordonnances SRP et promos: D. Guillaume reçoit les syndicats

Le ministre de l'Agriculture a réuni, le 3 décembre, les syndicats agricoles, «pour faire un point sur la parution des ordonnances prévues dans la loi Egalim», rapporte la FNSEA dans un communiqué. Le syndicat prévient que «les paysans percevraient comme un signal désastreux que l'une des ordonnances, en l'occurrence celle sur le (relèvement du seuil de revente à perte) SRP et (l'encadrement des) promotions soit reportée». Selon lui, «la hausse du SRP ne pénalisera pas les consommateurs, mais elle peut redonner un peu d'air à des producteurs agricoles qui en ont bien besoin» et «le gouvernement ne doit en aucun cas être dupe de ceux, qui distributeurs en tête, profitent des revendications légitimes des citoyens sur leur pouvoir d'achat pour ne servir que leurs propres intérêts». Et la FNSEA de prévenir: «si les agriculteurs expriment leur colère, ce ne sera pas sur les Champs-Elysées».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui