Terra 12 octobre 2018 à 08h00 | Par Solène Lagadec, chambres d'agriculture de Bretagne

Connaître et réduire son exposition à l’ammoniac et aux poussières en élevage

Le travail en élevage expose les éleveurs et leurs salariés à des niveaux potentiellement importants de particules fines et d’ammoniac selon les tâches effectuées. Pour informer sur les risques liés, et apporter des solutions pour les réduire, des supports - plaquettes et vidéos - ont été créés et sont mis à disposition des travailleurs pour une meilleure qualité de vie au travail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Une chaîne YouTube Air Eleveur a été créée. Pour y accéder, allez sur www.youtube.com puis tapez AIR Eleveur dans la barre de recherche.
Une chaîne YouTube Air Eleveur a été créée. Pour y accéder, allez sur www.youtube.com puis tapez AIR Eleveur dans la barre de recherche. - © Terra

Le projet AIR Éleveur mené par la chambre d’agriculture et ses partenaires s’est intéressé à l’exposition des travailleurs (éleveurs et salariés) à l’ammoniac et aux particules fines dans les élevages de porc et de poulet de chair. Ses objectifs sont de caractériser cette exposition et les impacts de celle-ci sur leur santé en prenant en compte la perception des risques. Il s’agit également d’identifier les leviers pour inciter les travailleurs à mettre en œuvre des moyens de prévention et de protection. Les résultats de ce projet sont diffusés sous forme de plaquettes et de vidéos destinés aux travailleurs en élevage pour les sensibiliser sur les risques respiratoires.

 

Exposition et santé

Les résultats du projet AIR Éleveur sont synthétisés dans une plaquette, téléchargeable sur le site des partenaires du projet dont la chambre régionale d'agriculture de Bretagne, l'Itavi, Ifip-Institut du porc, Idele-Institut de l'élevage et l'Inra. À partir de novembre 2018, on y trouvera les réponses aux questions suivantes : Quels sont les niveaux d’exposition ? Quelles sont les tâches les plus exposantes ? Les travailleurs les plus sensibles aux risques respiratoires sont-ils les plus exposés ? Y a-t-il un impact de l’exposition à ces polluants sur la capacité respiratoire des travailleurs ? Si oui, dépend-il du niveau d’exposition ou de la durée de la tâche ? Tous ces éléments permettront à chacun de mieux connaître son niveau d’exposition et de réfléchir aux solutions à mettre en place dans son élevage si besoin.

 

Des vidéos pour síinformer

Une chaîne YouTube "AIR Eleveur" a été créée. Elle propose différentes vidéos synthétisant les divers enseignements obtenus lors de ce projet. Ces vidéos de courtes durées informent les travailleurs sur les caractéristiques des polluants (ammoniac et particules), la manière donc les travailleurs perçoivent les risques, les niveaux d’exposition mesurés en élevage, les impacts sur la santé des travailleurs et les différents leviers d’action. Enfin une vidéo sur les équipements de protection individuelle respiratoire complète toutes ces informations.

 

Bien choisir et utiliser son masque

Une plaquette a également été réalisée pour guider le travailleur dans le choix de son masque. On y trouve la présentation des différentes catégories de masques existants sur le marché, leurs avantages, inconvénients, leur facilité de mise en place et leur confort. Sont également donnés des conseils pour l’entretien, le stockage et le remplacement. Cette plaquette, destinée à être affichée en élevage, est disponible gratuitement sur demande en format papier ou sera téléchargeable sur les sites des partenaires du projet à partir de novembre 2018.

Le projet AIR Eleveur* a permis d’apporter des éléments objectifs sur l’exposition des travailleurs aux polluants dans l’air des bâtiments d’élevage, et apporte des solutions pour réduire son exposition. En plus de ces documents et vidéos, les membres du projet sont à la disposition de tous les travailleurs et de leurs partenaires pour les conseiller sur cette problématique. Des formations seront enfin proposées par les équipes porc et volaille des chambres d’agriculture. Améliorer la qualité de l’air de ses bâtiments et bien se protéger si nécessaire, c’est travailler en toute sérénité !

* Ce projet a été financé par le Casdar, la Région Bretagne et le CIPC.

 

 

Partenaires du projet : chambres d'agriculture de Bretagne - Ifip - Itavi - Idele - Inra - Sépia Santé - Agrocampus Ouest.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui