Terra 17 juin 2016 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Contrôle PAC : plus d'échanges c'est moins de stress

La 6e édition des portes ouvertes "contrôle sans stress", organisée par le Geda 35, en partenariat avec la DDTM, s'est déroulée jeudi 2 juin à Piré-sur-Seiche. L'opportunité pour les agriculteurs de venir échanger et s'approprier des éléments de la réglementation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Rachel et Chrystel, au centre, ont recueilli les témoignages des agriculteurs.
Rachel et Chrystel, au centre, ont recueilli les témoignages des agriculteurs. - © A.M

Souvent vécu comme une situation stressante, le contrôle n'en reste pas moins une étape incontournable dans la vie d'une exploitation. Contrôle des déclarations de surface, envrionnement, réglementation sur les cours d'eaux, identification et bien être animal... autant d'ateliers qui concernent la PAC et qui ont été animés par les différents services de contrôle : DDTM, DDSCP, Draaf, et ASP. Quoi de mieux pour améliorer les relations entre professionnels agricoles et services de l'Etat que cette après-midi d'échanges. "L'objectif est de donner des informations clés mais aussi de se préparer aux contrôles en s'appropriant la réglementation, mais aussi en échangeant sur les vécus des uns et des autres pour éviter les incompréhensions et limiter ainsi les risques de conflit", explique Charlotte Aymond, animatrice au Geda 35.

Cette année, deux nouveaux ateliers ont vu le jour. Notamment celui animé par Isabelle Frayssinet de la Draaf, pour relancer le système de Conseil agricole, mis en place en 2008 et qui a été reformulé avec la nouvelle Pac. L'objectif ? "Permettre aux agriculteurs qui le souhaitent, d'intégrer au mieux sur leur exploitation des exigences qui portent sur la conditionnalité, les aides découplées, le développement rural... et le cas échéant, de faire évoluer ses pratiques". Et c'est donc la Draaf qui habilite ces réseaux d'organismes de conseil agricole. S’agissant de la sélection des contrôles conditionnalité, la transmission d'une attestation établie pour une exploitation dans le cadre du système conseil agricole peut être prise en compte, pour une seule campagne, dans l'analyse de risques pour un ou plusieurs des sous-domaines de la conditionnalité. L'exploitation demeure néanmoins dans l’assiette soumise à tirage aléatoire.

Au total sept ateliers étaient proposés pour cette nouvelle édition des portes ouvertes contrôle sans stress.
Au total sept ateliers étaient proposés pour cette nouvelle édition des portes ouvertes contrôle sans stress. - © A.M

L'autre nouveauté de cette édition, c'était l'atelier tenu par Rachel Perez et Chrystel Baudinet, étudiantes à Agrocampus et qui réalisent pour leur stage une étude sociologique sur la thématique des contrôles et les facteurs de stress chez les contrôleurs et les agriculteurs. "L'objectif est de comprendre le relationnel entre agriculteurs et contrôleurs, dans le but de pouvoir faire ensuite des recommandations", explique Chrystel. Lors de cette journée, elles ont donc recueilli des témoignages qui viendront enrichir les éléments de leur étude.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui