Terra 16 janvier 2019 à 09h00 | Par Chantal Pape

Coordination rurale : rendre l'agriculture aux agriculteurs

Vendredi dernier, la Coordination rurale a lancé ses "apéros en campagne", cinq rendez-vous sur tout le département pour aller expliquer son programme et échanger avec adhérents et sympathisants sur des exploitations agricoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La coordination rurale a lancé ses "apéros en campagne" le 11 janvier dernier chez Florent Le Bail, à Kergloff.
La coordination rurale a lancé ses "apéros en campagne" le 11 janvier dernier chez Florent Le Bail, à Kergloff. - © Chantal Pape

"Avec des candidats de tout le département et dans toutes les productions, en bio et en conventionnel, notre liste est représentative de l'agriculture finistérienne", explique Bruno Demeuré, président de la Coordination rurale du Finistère, en ouvrant le premier des "apéros en campagne" du syndicat, vendredi dernier à Kergloff. Menée par Véronique Le Floc'h, productrice de lait bio à Elliant, la liste a organisé cinq rendez-vous pour présenter le programme qu'elle veut défendre pour les élections à la chambre d'agriculture.

Le même prix qu'il y a 30 ans

"Il faut du revenu, martèle Hervé Guillerm, producteur de porc à Kergloff. Et du revenu par les prix ! En 1992, la Pac a voulu compenser la baisse du prix des produits agricoles par des primes. Depuis, leur montant n'a cessé de diminuer. Et dans le même temps, contraintes et exigences n'ont cessé de croître". Et d'interpeller Florent Le Bail, chez qui se tient cette première réunion de campagne. "Aujourd'hui, le litre de lait t'est payé au même prix qu'il l'était à ton père quand tu es né".

"Avec l'inflation, il aurait dû être à 52 centimes, renchérit Véronique Le Floc'h. Un prix qui nous permettrait d'embaucher, d'investir et de partir en vacances de temps en temps. Il est temps d'obtenir une meilleure répartition de la marge au sein de la filière". Et de dénoncer les industriels, privés comme coopératives. "Leur chiffre d'affaires explose, ils pourraient nous payer plus ! On demande des relations plus équitables".

Au niveau national, le syndicat planche sur un nouveau critère pour la RSE, la responsabilité sociétale des entreprises. "On y parle environnement, développement durable, bien-être des salariés... Il faut y rajouter la rémunération des agriculteurs qui fournissent la matière première dont ces entreprises ont besoin".

Non aux distorsions de concurrence

"Nous sommes pro-européens, indique Bruno Demeuré, producteur de lait au Cloître Pleyben. A condition que les règles soient les mêmes pour tout le monde !" Et de citer les distorsions de concurrence sociales, environnementales, phytosanitaires... "On va nous interdire le glyphosate. Et laisser entrer sur notre marché des produits qui en ont reçu". "Un camion de jambons espagnols livrés ici coûte 25 000 EUR de moins que s'ils étaient produits en Bretagne, rajoute Hervé Guillerm. Comment lutter ?"

Oui à l'exception agriculturelle

"Ce n'est pas aux grandes surfaces de nous dicter ce qu'on doit faire, estime Hervé Guillerm, en évoquant les cahiers des charges sans cesse plus nombreux. Certaines enseignes refusent de vendre des oeufs en cage. Mais comment vont faire les éleveurs, qui ont investi des millions d'euros pour mettre leurs bâtiments aux normes ?".

"Comme on a réussi à le faire pour la culture, il faut parvenir à imposer l'idée d'une exception agri-culturelle, affirme Véronique Le Floc'h. De plus en plus de gens défendent cette idée ! L'agriculture n'est pas un secteur marchand comme les autres, il ne dépend pas de la seule loi de l'offre et de la demande".

Après Kergloff et Goulven, les prochains "apéros en campagne" de la Coordination rurale auront lieu à 11h30 :

- le 17 janvier chez Bernard Helouet, Lesnoven, à Confort Meilars

- le 22 janvier chez Véronique Le Floc’h, Le Cosquer, à Elliant

- le 24 janvier chez Gillian et Benjamin Moré, Sainte-Marie-du-Menez-Hom, à Plomodiern

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la Coordination rurale Bretagne au 02 23 25 59 97.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui