Terra 29 juin 2018 à 10h00 | Par Arnaud Marlet

Cultures simplifiées et semis direct

Le Gaec Vallée Martel à Saint-Marc-sur-Couesnon a ouvert ses portes le 22 juin dans le cadre de l'opération Innov'action organisée par la chambre d'agriculture de Bretagne. L'occasion de mettre en avant les TCS, le semi direct, mais aussi d'aborder le bilan carbone.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Devant la fosse pédologique.
Devant la fosse pédologique. - © AM

Installé en 2001 suite au départ de ses parents, Jean-François Vallée a ensuite été rejoint par son épouse, Magalie Martel Vallée. L'exploitation compte donc 2 UTH, plus un apprenti, 135 truies (naisseur - engraisseur), 25 vaches allaitantes, sur 126 ha et est engagée dans une MAEC Sol. Cela fait déjà une dizaine d'années que Jean-François Vallée pratique le semis direct sous couvert, sur des sols très caillouteux et usants. "Quand j'ai arrêté le labour, je suis passé en TCS, mais j'allais droit dans le mur car je faisais un travail du sol intensif en surface et j'avais beaucoup de salissement", explique l'exploitant. Comment a-t-il eu le déclic ? En discutant sur un forum internet. "Comme j'étais le seul dans le coin ça m'a permis de discuter avec des gens qui pratiquaient déjà et aussi d'éviter certaines erreurs", ajoute Jean-François.

Valentin Garault, de la chambre d'agriculture de Bretagne, venu présenté l'itinéraire technique d'une parcelle de blé en semis direct. "On a comparé les résultats économiques par rapport à des groupes cultures que nous avons à la chambre d'agriculture", explique le conseiller. Résultat ? "Il est très bien placé sur la partie temps de travail et bien aussi sur les charges. économiquement c'est intéressant, avec un rendement à 70 quintaux".

Jean François Vallée et Magalie  Martel Vallée
Jean François Vallée et Magalie Martel Vallée - © AM

Fosse pédologique

Autre atelier présenté sur l'exploitation, avec la fosse pédologique pour aborder le fonctionnement du sol et l'activité biologique. Une étudiante d'Agrocampus est également venue présenter les résultats de l'étude nommée SoilMan. Un programme de recherche européen visant à mieux comprendre en quoi les pratiques agricoles agissent sur la biodiversité des sols, et comment cette biodiversité rend des services écosystémiques (amélioration de l'infiltration, réduction de l'érosion, amélioration de la stabilité structurale, amélioration des rendements...). Après une première campagne de terrain en 2017 sur des parcelles de l'Inra, en avril dernier, ces mêmes mesures ont été faites sur des parcelles en Ille-et-Vilaine, en s'intéressant à trois thématiques : la réduction du travail du sol, la rotation incluant une prairie temporaire et le système en agriculture biologique.

Côté machinisme, plusieurs matériels étaient présentés comme le strip-till. Une technique de travail du sol localisé où seul le futur rang de semis est travaillé. La technique concerne donc toutes les cultures semées en ligne (maïs, tournesol, colza, soja, betterave... ou encore le semoir pour semis direct Weaving. Sans oublier le prototype Maxi Couv qui permet de semer des couverts deux jours avant la récolte des cultures. Ce matériel a été conçu par un groupe d'agriculteurs du BV de l'Arguenon, accompagné par la chambre d'agriculture. Il a ensuite été fabriqué par l'entreprise Devrand avant d'être acheté par le syndicat mixte et mis à disposition de la Cuma. En 2017, 50 hectares avaient été semés.

Bilan carbone

Combiner économie et environnement, c'est possible ; sur le territoire de Fougères, un partenariat a été signé entre la chambre d'agriculture et le pays de Fougères pour engager les agriculteurs dans une démarche collective de baisse des gaz à effet de serre. Analyser son système permet ainsi d'identifier les gains potentiels sur les postes énergies et GES ainsi que les leviers d'actions bon pour le climat... et le revenu.

Ainsi, le bilan carbone de l'atelier vaches allaitantes de l'exploitation a mis en avant des leviers à utiliser comme : respecter les vêlages en 36 mois, tenir un intervalle vêlage / vêlage le plus proche de 12 mois, réformer rapidement une VA sans veau, accroître la séquestration du carbone par les cultures...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui