Terra 07 juin 2019 à 11h00 | Par Claire Le Clève

Cuma, sollicitées pour les récoltes

Avec 11 millions investis en 2018 par les Cuma du Morbihan, l’intérêt pour l’utilisation du matériel en commun ne faiblit pas et s’étend à la récolte. Fédération et Union départementales des Cuma en feront état lors de leurs assemblées générales le 14 juin prochain à Salle du Scaouët à Baud de 10h à 17h, avec présentation de nombreux matériels. Focus sur cette activité récolte que 15 Cuma pratiquent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Légende : La demande s’accroît pour l’activité ensilage, pour détailler les réponses proposées, de gauche à droite, Alain Louis président UDCUMA, Cédric Le Floch président FDCUMA, Jean Pierre Jégourel, secrétaire, Thierry Le Corre trésorier.
Légende : La demande s’accroît pour l’activité ensilage, pour détailler les réponses proposées, de gauche à droite, Alain Louis président UDCUMA, Cédric Le Floch président FDCUMA, Jean Pierre Jégourel, secrétaire, Thierry Le Corre trésorier. - © CLC

 

Sur le Morbihan, quinze Cuma proposent l'activité ensilage à leurs adhérents, soit 6000 hectares de maïs et 2000 hectares d'herbe réalisés en moyenne. Pour venir en appui de certaines d'entre elles, l'Union départementale des Cuma, à laquelle adhère la totalité des groupes, a également développé une activité ensilage, pour l'herbe et le maïs. Face aux fortes sollicitations d'intervention en ensilage pour l'Union départementale des Cuma deux ensileuses neuves viennent d’être acquises pour campagne 2019 pour répondre aux besoins des exploitations.

Matériels performants

Ces deux ensileuses (John Deere 8400) sont dotées d’une puissance de 540 ch, avec une transmission comparable à une variation continue, pour conserver de la puissance et optimiser la traction de la machine. Côté technique, "le rotor multi-couteaux offre une garantie d'une longueur de coupe précise en fonction du souhait de chaque éleveur. Les éclateurs montés sur les ensileuses permettent des performances élevées en terme d'éclatage du grain, grâce en particulier à un différentiel de vitesse de 50% entre les rouleaux éclateurs, ce qui est le maximum possible sur le marché aujourd'hui", appuie Dominique Guého, directeur de la FD Cuma.

Parmi les autres possibilités offertes par ces matériels, à noter un éclateur pour réaliser un ensilage de type "brin long", également disponible sur demande des adhérents. Les machines sont équipées de becs Kemper huit rangs à grandes toupies, "qui ont l'avantage de ramasser de manière optimale le maïs, même versé, le tout sans perdre de poupée de maïs et sans coucher les pieds en bout de champs. Les machines bénéficient aussi d'incorporateurs d'additifs pour les agriculteurs qui souhaitent mettre du conservateur dans leur fourrage", vante-t-il.

Chantiers complets

L’une des deux machines est également équipée pour la récolte de l'herbe, avec un détecteur de pierres et un pick-up de 4,50 m, permettant une qualité de travail optimale et un débit de chantier élevé. Côté prix, les Cuma facturent principalement à l'heure, de l'ordre de 260 à 320 €/heure rotor (MO et carburant inclus), pour des débits de chantier allant de 2 hectares à l'heure (maïs à 18/20 to de MS/ha) jusqu'à 2,6 ha/heure, soit des coûts à l'hectare autour de 110 à 140 €/ha de maïs.

"Les Cuma proposent également d'autres services pour l'ensilage - note Dominique Guého - à savoir le tassage et le transport. Elles peuvent ainsi répondre aux agriculteurs qui souhaitent déléguer entièrement leur chantier".

Claire Le Clève

 

 

Pratique : Assemblée générale le 14 juin prochain à Salle du Scaouët à Baud de 10h à 17h, le matin en salle et l’après midi, rencontre avec les partenaires présents MS équipements, Claas, CER Brocéliande, Solewa, Somia.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui