Terra 01 mai 2019 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Engie se met en scène au couvent des Jacobins

Vendredi 26 avril, le couvent des Jacobins s'est transformé en plateau télé pour une conférence filmée du groupe Engie, sur le thème "une région à énergie positive", avec l'exemple de deux symboles : la chaufferie biomasse de Triballat et le projet d'unité de méthanisation menée par la Roche aux fées communauté, Triballat et Fermiers de Janzé.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite : Thierry Restif, Bruno Bonhomme et Olivier Clanchin.
De gauche à droite : Thierry Restif, Bruno Bonhomme et Olivier Clanchin. - © Terra

Dans le cadre de sa communication, Engie diffuse sur les réseaux sociaux des vidéos construites sur la forme d'un plateau télé et qui s'intitulent "Au-delà de l'énergie". Pour cette "émission", tournée au couvent des Jacobins, l'entreprise avait fait le choix de mettre en lumière deux réalisations bretonnes. "Par toutatis ! Quand les salariés d'un PME, les agriculteurs es collectivités et plus généralement les citoyens deviennent tous acteurs de la transition zéro carbone d'une région, c'est tout un écosystème qui s'engage". C'est avec ce pitch que démarre l'émission, avec comme invités, Olivier Clanchin, président de Triballat, Thierry Restif, vice-président de la communauté de communes de la Roche aux Fées et Bruno Bonhomme, directeur Grands projets chez Engie Cofely.

Premier exemple avec la chaufferie biomasse de Triballat qui a vu le jour en 2015. Dans le cadre du contrat confié par Triballat, Engie Cofely est chargée de la réalisation et du financement de la chaufferie qui assure la production de vapeur et d'eau chaude nécessaire au process industriel du site. "Ainsi, nous couvrons 80 % des besoins en énergie du site, avec 7 000 tonnes de bois par an 100 % made in Bretagne et ce sont 4 000 tonnes de CO2 évitées chaque année", confie Olivier Clanchin.

Autre exemple à Janzé, avec le projet de méthanisation qui regroupe des agriculteurs, la coopérative des Fermiers de Janzé, des entreprises (Triballat, Engie) et la communauté de communes. Cette unité, dont l'investissement est estimé à environ 10 millions d'euros devrait rentrer en service en 2021. Le biogaz sera injecté dans le réseau. Depuis plusieurs années, la communauté de communes de la Roche aux fées s’engage dans la transition énergétique pour devenir un territoire à énergie positive. "Il faut une logique d'intelligence collective et nous avons une taille de territoire qui facilite ces projets", conclut Thierry Restif. Pour retouver l'émission enregistrée au couvent des Jacobins, rendez-vous sur la page Facebook d'Engie.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui