Terra 16 février 2017 à 08h00 | Par Hélène Bonneau

Fermes numériques : des tests grandeur nature

La chambre d'agriculture de Bretagne prend toute la mesure du développement du numérique en agriculture et lance l'opération "fermes numériques". L'objectif : repérer et valider des outils utiles aux agriculteurs au sein des fermes expérimentales avant de les diffuser aux agriculteurs. Lancement officiel le 10 mars prochain.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
"Fermes numériques" est un centre de ressources qui doit permettre de mieux mettre en valeur le travail de tests et de validation des produits innovants des 7 fermes expérimentales bretonne.
"Fermes numériques" est un centre de ressources qui doit permettre de mieux mettre en valeur le travail de tests et de validation des produits innovants des 7 fermes expérimentales bretonne. - © Terra

L'offre numérique en agriculture est riche et diffuse. Afin d'aider les agriculteurs à faire des choix éclairés, la chambre d'agriculture de Bretagne lance un centre de ressources "fermes numérique". Rémi Espinasse, responsable du pôle estime "que la robotique, les capteurs, les applications de gestion de données, comme par exemple, les robots de traite, les caméras 3D ou la mesure de l'engraissement des vaches... sont entrés massivement dans les exploitations agricoles. Il y a une profusion de l'offre et donc de nombreuses questions - légitimes - des agriculteurs. Nous devons pouvoir y répondre avec des informations fiables".

Repérer et valider

L'objectif de cette opération au long court est de faire un état des lieux des outils qui existent sur le marché, d'expertiser les différentes solutions, de les tester, voir de faire de l'expérimentation sur ces innovations en conditions réelles d'usages. "Nous capitalisons sur notre réseau de sept fermes expérimentales, toutes productions confondues, ainsi que sur nos différents partenaires pour mettre nos informations à disposition du public le plus large", assure Rémi Espinasse. Réaliste sur la capacité de la structure consulaire à répondre à toutes les sollicitations, le responsable précise "qu'au vu de la profusion de l'offre, tout ne pourra pas être testé. Seules les applications qui nous apparaîtront comme étant les plus pertinentes, les plus intéressantes, où il y a le plus de valeur ajoutée pour les agriculteurs seront testées. Ainsi, nous effectuerons un premier tri d'expertise sur les différentes solutions".

Diffuser

La troisième étape du processus est le partage de ces informations. Afin d'être le plus transparent et le plus réactif possible, un site internet dédié au centre de ressources "fermes numérique" sera créé prochainement. "Ce site libre d'accès permettra à chacun de télécharger des fiches techniques ou de bénéficier des tableaux de synthèse de références sur les différents modules testés", avance Rémi Espinasse.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui