Terra 14 mars 2019 à 08h00 | Par Philippe Briand, expertise bâtiment-environnement

Fermes numériques* : Les atouts des robots racleurs de lisier

Le raclage des aires d’exercice dans les stabulations est indispensable pour conserver des sols propres et donc préserver la propretés des pieds des vaches. Ces dernières années ont vu se développer l’automatisation du raclage et plus récemment la robotisation.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le robot peut être programmé pour passer plus souvent sur les zones plus sales. (© Terra) Un robot aspirateur de lisier et sa zone pour vidanger le lisier. © Terra Robot racleur et nettoyeur de logette Prinzing multirob primé au salon Eurotier. © Terra Dans la conception  des bâtiments neufs,  les passages de logettes sont de niveau avec l’aire d’exercice pour laisser passer le robot. C’est aussi  un avantage pour les vaches qui n’ont plus d’obstacle  à franchir. © Terra

Dans les stabulations logettes conduites en lisier, l’utilisation de robot racleur apporte quelques avantages importants par rapport aux racleurs mécaniques.

L’un des avantages le plus appréciable est qu’un robot racleur peut passer partout et notamment dans les passages de logettes, là où classiquement l’entretien se faisait principalement à la main. De plus, il est possible de privilégier certaines zones à racler. Ainsi, les zones plus sales comme l’arrière des logettes par exemple, peuvent être nettoyées plus fréquemment.

La présence de bavette caoutchouc, la faible largeur et la possibilité d’asperger de l’eau contribuent à améliorer la qualité du raclage. La taille réduite des robots permet en outre aux vaches de les contourner au lieu de les enjamber, ce qui est plus sécurisant.

 

Des robots aspirateurs de lisiers pour les sols pleins

Pour les sols en béton pleins, qui sont les plus nombreux, un nouveau concept de robot est apparu en 2016 : le robot aspirateur de lisier. Ce type de robot racle le lisier et l’aspire dans un réservoir interne. Une fois plein, il va vidanger le lisier dans une zone spécialement aménagée.

 

Des points de vigilance

Le robot a besoin de temps pour se recharger : pratiquement 50 % de son temps. Selon les longueurs des couloirs, la disposition du bâtiment, le nombre de vaches laitières "traitées" par robot peut varier sensiblement. La hauteur des barrières doit aussi être adaptée pour laisser passer le robot. Comme pour tout système mécanisé, la maintenance ne doit pas être négligée, une surveillance régulière est indispensable notamment pour les pièces d’usures et les capteurs. Attention au type de litière utilisée, il ne faut pas de brin trop long, le lisier ne doit pas être trop épais.

 

Bientôt des robots racleurs qui nettoient les logettes ?

Plusieurs fabricants font travailler leurs bureaux d’étude sur des robots racleurs qui intègreraient en plus une fonction de nettoyage de logette. Une étape supplémentaire pour alléger le travail d’astreinte des éleveurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui