Terra 10 janvier 2019 à 08h00 | Par Karen Courtes, Chambres d'agriculture de Bretagne.

Formations 2019 : 5 bonnes raisons de s'inscrire !

Le début d'année est propice à la réflexion, aux projets et aux résolutions ! Se former, c'est une opportunité à saisir. Vous avez découvert avec votre Terra de la semaine dernière le nouveau Catalogue des formations 2019 proposées par les chambres d'agriculture de Bretagne. Plus de 450 formations près de chez vous, 27 thématiques pour répondre à vos questions et faire avancer vos projets. Laissez-vous convaincre : il y a au moins 5 bonnes raisons de vous former le temps d'une journée, alors appelez-nous et inscrivez-vous !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Respect des engagements MAEC, agrocultures, maîtrise du salissement... se former permet de se perfectionner et d'échanger avec ses collègues.
Respect des engagements MAEC, agrocultures, maîtrise du salissement... se former permet de se perfectionner et d'échanger avec ses collègues. - © Terra

1 / Gagner en compétence et avoir des résultats

Continuer à approfondir ses connaissances permet de bien maîtriser son métier et de garder une longueur d'avance. Les formations vous permettent d'évoluer, d'anticiper, d'analyser votre système et de l'améliorer.

Organiser son travail pour gagner du temps, construire de bonnes relations avec ses associés et salariés, se former techniquement, piloter sa trésorerie, négocier efficacement avec ses partenaires professionnels, être agile en informatique et sur Internet... autant de compétences qui s'acquièrent en formation.

 

2 / Être autonome dans ses choix

Que l'on soit jeune installé(e) ou exploitant(e) depuis plusieurs années, se former, c'est maîtriser les techniques de production, mieux appréhender les critères économiques et financiers, comprendre les enjeux fiscaux, juridiques et sociaux pour prendre les bonnes décisions et piloter son entreprise. Se former, c'est avoir toutes les clés pour décider.

 

3 / Partager son expérience

Les formations des chambres d'agriculture permettent d'allier apports techniques et échanges d'expérience entre stagiaires. S'enrichir de l'expérience des autres permet de découvrir de nouvelles méthodes, de partager des astuces, d'éviter des erreurs, de se rassurer et surtout de se lancer.

Conversion en bio, développement d'activités en circuits-courts, nouvelles techniques culturales ou d'élevage... l'échange avec d'autres agriculteurs et agricultrices permet de se poser les bonnes questions. Les retours d'expériences sont un vrai gain de temps, d'argent et d'efficacité.

 

4 / Innover, faire évoluer ses projets

La formation est le moyen le plus efficace pour "rester pro". Projets de développement, de diversification en circuits courts, conversion en bio, les exploitations évoluent et les chambres d'agriculture de Bretagne se mobilisent pour vous accompagner au quotidien. Le nouveau catalogue comprend 54 formations pour les exploitations bio ou en conversion, 27 formations en circuits courts, 23 formations en énergie-climat...

Envisager le photovoltaïque, développer un projet de méthanisation, créer une activité d'accueil ou de vente directe ne s'improvisent pas. Consultez notre site web et inscrivez-vous en 4 clics !

 

5 / Prendre du recul

La formation permet aussi et avant tout de lever le nez du quotidien et de prendre du recul. C'est une occasion unique qui ne prend qu'une journée et vous permet de vous poser, de réfléchir et de gagner en efficacité à votre retour. Saisissez cette opportunité...

 

Une résolution en 2019 ? Inscrivez-vous !

4 500 agriculteurs et agricultrices bretons décident de se former chaque année avec les chambres d'agriculture. 98 % se déclarent satisfait(e)s à l'issue de leur formation.

Et vous, quelle formation allez-vous suivre cette année ? N'attendez pas, inscrivez-vous vite !

 

 

Pratique

Formez-vous et bénéficiez d'aides financières très incitatives pour vous y aider (crédit d'impôt) ainsi que de solutions de remplacement efficaces pour assurer le travail en votre absence. Contactez-nous !

 

 

Les prochaines formations

- en bio

Consolider sa conversion en AB en production légumière, à St Pol de Léon le 23/01 et à St Malo le 21/03

Maraîchage : reconnaître les maladies et ravageurs de plein champ pour mieux les gérer en bio, 
à Vannes le 06/02 et à Lannion le 07/02

Étudier son passage en bio : s’approprier les grands principes, à Plérin le 24/01, Vannes et Rennes le 29/01 et à St Ségal le 31/01

Étudier son passage en bio : conduire son élevage porcs, à Lannion le 22 mars.

 

en développement personnel

Apprendre à communiquer clairement et sereinement, à Rennes les 12 et 19 mars.

Découvrir son type de personnalité avec l’outil MBTI, à Montfort sur Meu les 26/02 et 05/03.

Travailler en couple, à Rennes les 12 et 19 mars.

Savoir communiquer avec efficacité : mieux se connaître pour mieux communiquer en toutes circonstances, à Pontivy les 31/01 et 05/03.

CONTACT / INSCRIPTION : Anne Jorre au 02 23 48 27 02.

 

 

 

- © Terra

Il a dit : Romain Boulch à Plouénan (29)

"J'ai participé à la formation "Consolider sa conversion en AB en production légumière"

Romain Boulch est installé depuis 2005 en Gaec avec ses parents sur 58 ha à Plouénan dans le Finistère Nord. Toute la production de légumes de plein champ (choux, artichauts, échalote, potimarron) est en cours de conversion à l’agriculture biologique depuis janvier 2017. Romain a fait le choix du bio au départ en retraite de son père. La conversion a été progressive (conversion en 3 fois) et le projet a été longuement mûri et construit pour que les années de conversion ne soient pas économiquement trop compliquées. Une fois l’assolement fixé, les rotations doivent être pensées pour assurer les rendements tout en limitant les intrants. C’est pour comprendre et construire ses rotations à l’échelle de son exploitation que Romain s’est inscrit à cette formation. "Le bio c’est nouveau pour moi et ça m’amène à repenser toutes les pratiques en place sur l’exploitation. On fait beaucoup de choses par habitude mais si l’on ne veut pas rater ce virage du bio, il faut absolument repenser son système. C’est pour ça que je suis allé en formation : pour réfléchir à mes propres rotations en prenant en compte les besoins de fertilisation des cultures mais aussi les problématiques sanitaires. En bio, il n’y a pas possibilité de régler un oubli de fertilisation avec une poignée d’engrais minéral, ni de traiter parce que la pression en maladie est trop forte par exemple. Il faut absolument avoir réfléchi avant d’implanter ses cultures ! ". / Témoignage recueilli par Solenn Perennec - Conseillère légumes


 

 

- © Terra

Ils ont dit : Patrice Hamoniaux à Créhen et Sylvie Tranchevent à St-Judoce (22)

"Nous avons participé à la formation "Apprendre à communiquer clairement et sereinement"

Patrice Hamoniaux et son épouse et associée, Nadia, se forment à la communication non-violente (CNV) depuis plusieurs années : "Je peux dire que cette pratique a changé notre vie professionnelle et familiale. Nos relations se sont apaisées avec nos enfants et entre nous. On se parle maintenant et on se comprend. Une petite piqûre de rappel est toujours la bienvenue, nous avons alors décidé avec Nadia de nous inscrire à cette session de formation".

Sylvie Tranchevent a découvert la communication bienveillante lors de la journée départementale "Agriculture au féminin" 2018 : "Je voulais aller plus loin pour essayer de comprendre les pièges à éviter pour les conflits et les situations de tensions. Je suis associée avec mon mari et mon fils, je vois que les échanges et les transferts des consignes entre associés ne sont pas si naturels qu’on peut l’imaginer. Il faut de la précision et de la reformulation… et de l’écoute mutuelle. La formation-action est la bonne méthode pour acquérir cette compétence".

Cette journée de perfectionnement leur a permis de comprendre les mécanismes relationnels et de mettre en pratique leurs nouvelles compétences. Pour Sylvie, "écouter son émotion et savoir l’exprimer à l’autre avant d’entamer une communication, cela me semble primordial. Si j’ai de la colère ou de la frustration, cela ne sert à rien de faire semblant de communiquer. Je fais une pause, je prends le temps pour dire mon ressenti avant d’en faire une montagne !". Patrice apprécie cette "formation action qui permet des échanges constructifs et de la pratique en groupe. Ces mises en situations sont le reflet de nos vécus. Les échanges entre les participants et participantes sont constructifs et bienveillants. Nous avons appris à questionner avant d’interpréter. La différence entre un fait et une opinion. Un ensemble de savoir-être et savoir-faire pour plus de sérénité".

Patrice Hamoniaux souligne l’importance des formations dédiées au savoir-être : "Les formations techniques sont importantes mais je pense sincèrement que les formations dédiées au développement personnel sont essentielles pour les agriculteurs et agricultrices. L’humain et le bien-être doivent être au centre des préoccupations. Lorsque la tête et le corps vacillent, l’entreprise bascule. Pas d’hésitation". Témoignages recueillis par Nabila Gain Nachi - Conseillère Relations humaines et chargée de missions égalité

 

 

 

 

 

Parmi ce grand choix de formations dans le catalogue joint à votre Terra du 4 janvier 2019, choisissez la formation qui répond concrètement à vos questions actuelles.
Parmi ce grand choix de formations dans le catalogue joint à votre Terra du 4 janvier 2019, choisissez la formation qui répond concrètement à vos questions actuelles. - © Terra

Mettre à jour ses compétences

Pensez à renouveler votre Certiphyto en vous inscrivant à une formation "Renouvellement Certificat" dès le mois de juin, ou en participant à des formations labellisées Ecophyto.

 

 

Renseignements et inscriptions

Retrouvez en quelques clics toutes les formations pour vous et vos salarié(e)s sur le site
www.formations-agriculteur.com

Renseignements et inscriptions :

22 / Sophie Bien : 02 96 87 48 74

29 / Nathalie Jezequel : 02 98 52 48 10

35 / Katell Picoteau : 02 23 48 28 40

56/ Laurence Fablet : 02 97 74 00 60

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui