Terra 25 août 2017 à 08h00 | Par Delphine Grosbois

Groupe Cosnet, du matériel d'élevage plus simple et plus sécurisant

Les cornadis et les abreuvoirs sont des matériels fréquemment manipulés par les éleveurs. Le groupe Cosnet, basé à Coulans-sur-Gée (72), présentera au Space deux innovations qui sécurisent et simplifient les gestes répétitifs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Terra) Taquet position ouverte. © Crédit DG Taquet position fermée. © Crédit DG Les cornadis sont équipés  de taquets en nylon, moins bruyants  et plus sécurisants pour l’éleveur. La poignée de blocage de la barre  de commande est également en nylon. © Crédit DG Patrice Leboucher. © Terra Roseline Leboucher. © Terra

Plusieurs fois par semaine, Patrice et Roseline Leboucher manipulent les taquets des cornadis pour libérer individuellement un animal. Un geste nécessaire que les éleveurs de Chaufour-notre-Dame (72) effectuent lorsqu'ils ont besoin d'intervenir sur une vache de leur troupeau de 65 VL, pour la soigner par exemple. Mais c'est un geste qui est parfois risqué. "Avec les taquets en métal, on peut se pinçer les doigts. En plus, notre main est proche de la tête de l'animal, rapporte l'agricultrice, et puis c'est assez bruyant. Le plastique qui les recouvrait, à force, s'est usé".  Depuis quelques mois, ces producteurs de lait testent un nouveau modèle de barre de commande de cornadis, fabriqué par la société Cosnet, dont l'usine est voisine de leur exploitation. "Les taquets sont entièrement en plastique, précisément en nylon, dont les fibres sont réputées pour sa robustesse, indique Ollivier Allègre, responsable marketing du fabricant sarthois. Et c'est une matière qui diminue les nuisances sonores pour les éleveurs. D'ailleurs, la poignée de blocage de la barre de commande est également moulée en nylon". Sous la stabulation, Patrice Leboucher apprécie le silence, lors de la manipulation des cornadis. "Surtout, c'est plus sécurisant de pouvoir actionner les taquets au-dessus de la barre", reconnaît-il.

Un corps d'une seule pièce

Autre matériel testé sur cette exploitation, le mécanisme d'alimentation en eau d'un abreuvoir pour les petits veaux. Pour les éleveurs, deux fonctions sont importantes : l'arrêt complet et le réglage du débit d'eau. "La variation de débit facilite la maîtrise de la consommation d'eau par les petits veaux, expliquent-ils, et puis cela évite le gaspillage lorsqu'ils jouent. La litière n'est pas souillée inutilement".  Le nouveau modèle, conçu par la société Polymoule, filiale du groupe Cosnet, est plus simple d'utilisation pour les éleveurs. "Nous proposions depuis quelques années un modèle dont le corps, permettait un accès rapide au filtre, et indépendant du réglage du débit d'eau, rappelle Ollivier Allègre. Or les éleveurs ont souvent équipé chaque abreuvoir d'un robinet pour couper l'eau". Le mécanisme d'alimentation en eau de l'abreuvoir développé sous la marque la Gée, est donc composé d'une seule pièce moulée qui cumule les fonctions de filtre et de variation de débit. "Pour varier le débit, il suffit d'un tournevis", confirme Patrice Leboucher. Cette vanne pilote, qui se décline en tube ou palette (verticale ou horizontale) devrait bientôt équiper l'ensemble de la gamme d'abreuvoirs du fabricant. Le groupe sarthois présentera ces deux innovations au prochain Space, à Rennes, en septembre.

 

 

Les éleveurs

Roseline et Patrice Leboucher sont agriculteurs à Chaufour-Notre-Dame. Ils conduisent un troupeau de 65 VL sur une SAU de 98 ha. Depuis dix ans, ils sont équipés d'un robot de traite qui soulage physiquement Roseline et libère Patrice, également maire de la commune, de l'astreinte de la traite. Ils testent régulièrement le matériel d'élevage de la société Cosnet.

 


Le groupe Cosnet

En mettant au point son premier brevet (barrière électrique extensible) en 1979, Gilbert Cosnet, fils d'agriculteurs de Degré, fonde son entreprise. À partir de son installation à Coulans-sur-Gée en 1984, le fabricant sarthois de matériel agricole prend une dimension industrielle. Dans les années 1990, de nombreux investissements permettent de passer à une fabrication automatisée à commande numérique et robotique. Le groupe Cosnet est aujourd'hui une holding qui détient la société Cosnet (fabricant de matériel agricole et d'élevage), la société Polymoule (matériel en polyéthylène), Galva 72 (société de galvanisation de pièces métalliques créée en 2010) et Pasdelou (matériel d'élevage galvanisé), achetée en avril 2011. Le groupe emploie 150 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui