Terra 19 juin 2009 à 16h00 | Par Cécile Julien

GROUPEMENTS PORCS - L'Armorique et Porc Ouest deviennent Porc Armor

Dès juillet, les deux groupements l'Armorique et Porc Ouest ne seront plus qu'un : Porc Armor. Et ce, pour mieux défendre les intérêts des éleveurs face à la concentration de la distribution.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'Armorique et Porc Ouest ont officialisé leur fusion, après de nombreuses années de collaboration, afin de "renforcer les synergies et les complémentarités d'une longue histoire commune", a expliqué Jean Pierre le Bouette.
L'Armorique et Porc Ouest ont officialisé leur fusion, après de nombreuses années de collaboration, afin de "renforcer les synergies et les complémentarités d'une longue histoire commune", a expliqué Jean Pierre le Bouette. - © Terra

Vendredi 12 juin, les groupements l'Armorique et Porc Ouest ont officialisé leur fusion, après de nombreuses années de collaboration. Afin de "renforcer les synergies et les complémentarités d'une longue histoire commune", les deux groupements ont décidé de franchir le pas et de n'être plus qu'un. Au 1er juillet, Porc Armor regroupera 770 éleveurs, de 14 départements du grand Ouest. Il commercialisera 1,6 million de porcs. "En nous regroupant, nous voulons attirer de nouveaux éleveurs, ne cache pas Jean Pierre le Bouette, président de l'Armorique. Une croissance est encore possible, même si la fusion nous permet d'atteindre une taille suffisante". Dans ce but, le nouveau groupement va étendre son périmètre aux départements limitrophes de son actuelle zone. Depuis février, les deux groupements ont harmonisé leurs grilles commerciales et comptent poursuivre leurs efforts en termes de logistique.
Le rapprochement des deux groupements a été facilité par leur travail respectif avec les abattoirs Abérra et Bigard/Socopa. De même, les deux groupements étaient investis dans des filières comme Maggiore ou Porc Armorique. Le nouveau groupement entend bien continuer ce travail dans ces filières porteuses de valeur ajoutée. Cette année, le Porc Armorique a permis aux éleveurs une plus value de 3,6 centimes/kg par rapport à la cotation Uniporc. Dans la filière Maggiore, 8 euros par porc ont été gagnés sur le coût alimentaire sur les 4 dernières années.
Porc Armor s'est engagé auprès de ses adhérents à renforcer les apports au Marché du porc breton, afin d'y peser sur les cours. "Ce sera un gros travail pour Porc Armor", reconnaît Jean Pierre le Bouette. Surtout face à cette mauvaise conjoncture qui perdure. "Il faut en finir avec les distorsions de concurrence entre pays et l'accaparement des marges par la grande distribution", plaident les représentants de Porc Armor.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui