Terra 08 novembre 2018 à 08h00 | Par Jean Dubé

Il n’y a pas de petit ou de grand engagement

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Marie-Andrée Luherne, secrétaire générale FDSEA du Morbihan.
Marie-Andrée Luherne, secrétaire générale FDSEA du Morbihan. - © Terra

L’engagement n’est pas réservé à une "élite", chacun d’entre nous devrait pouvoir donner un peu de son temps pour représenter et défendre l’agriculture et plus encore défendre les femmes et les hommes qui font l’agriculture.

Notre présence, en tant qu’agricultrices et agriculteurs, est indispensable au sein des filières, des organisations professionnelles agricoles, des collectivités, de l’administration, du monde politique et de la société en général. N’oublions pas que nous ne serons jamais mieux défendus que par nous mêmes ! Trop, en effet, parlent et décident pour nous, sans connaître nos métiers !

Si chacun à son niveau a à cœur de donner un peu de son temps, de son énergie, de son savoir-faire, alors, oui, nous pourrons avoir le poids nécessaire pour nous représenter, nous défendre et nous faire respecter. Personne n’est mieux placé que nous, femmes et hommes investis au quotidien pour enfin faire prendre conscience à nos concitoyens de tous les services rendus par notre activité agricole.

L’engagement, la solidarité, l’entraide font partie de nos valeurs syndicales.

Chaque jour, nous avons pour mission de faciliter la vie de nos adhérents, créer ce lien indispensable entre nous, pour ensemble résister.

J’encourage ainsi toutes et tous à s’investir. Les élections chambres d’agriculture approchent, alors n’hésitez pas à relever ce défi. J’encourage tout particulièrement les agricultrices à accepter de s’engager. Trop souvent dans l’ombre, nous avons, en tant que femmes, à apporter nos compétences et notre savoir-être. L’agriculture sortira grandie d’être représentée équitablement par des femmes et des hommes qui œuvrent chaque jour au sein de leurs exploitations. L’engagement n’est pas une perte de temps. Certes il nécessite une bonne organisation pour pouvoir se dégager du temps, mais il ne doit pas se limiter à quelques responsables au risque de ne plus être représentatif.

Tout comme l’engagement, les élections des membres de la chambre d’agriculture qui se dérouleront en janvier prochain ne doivent pas être négligées. La grande famille agricole dont je fais partie vous invite donc toutes et tous à voter. La représentativité sera notre force de demain pour peser et porter nos revendications pour vivre enfin dignement de notre beau métier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui