Terra 07 mars 2014 à 08h00 | Par Claire Le Clève

Ils surfent sur le net avec Clictaberouette.com

Pari gagné. Après 8 mois d'activité, 89 paniers sont vendus toutes les semaines par l’intermédiaire du site Clictaberouette .com. 16 fermes biologiques y concourent. A l'origine, 9 paysans du pays de Ploermel et une association. A la clé, 47 000 euros de recettes engrangées en 6 mois.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
9 fermes biologique du pays de Ploermel se sont associées en 2011 pour faire advenir, en mai 2013 clictabérouette.com, premier site de vente sur le net de produits bio et locaux pour des consommateurs du territoire.
9 fermes biologique du pays de Ploermel se sont associées en 2011 pour faire advenir, en mai 2013 clictabérouette.com, premier site de vente sur le net de produits bio et locaux pour des consommateurs du territoire. - © CLC

 

 

"Objectif 100 paniers", les 9 fermes associées de Clictaberouette.com ne sont pas prêtes à s'arrêter de pousser une idée devenue réalité. "Après tout juste 8 mois d'activité, nous sommes à 89 paniers hebdomadaires que nos clients viennent chercher sur les 6 lieux de dépôts", résume Cathy Trémoureux, de la ferme de la Grange Paysanne. Une vraie réussite pour l'association qui fédère 9 fermes (19 actifs) fondatrices et 7 déposants qui ont mis deux ans à faire advenir ce premier site de produits bio dans le Morbihan. A la clé, un chiffre d'affaires de 47 000 euros réalisé en 28 semaines en 2013 pour les 16 producteurs qui écoulent ainsi une partie de leur production. "Nous avons pu arrêter le marché de Séné. Cela varie pour nous de 200 euros, soit l'équivalent d'un petit marché, à 400 euros suivant les semaines. C'est très bien. Cela ne mobilise pas notre présence, ni la route", apprécie Marie Eve Taillecours, du Gaec de Berbis à la Croix Hélléan. "C'est un débouché qui sécurise la production. On sait combien de salades couper. On ne produit que ce qui est commandé, sans gaspillage. Cela m'a permis de créer un débouché complémentaire à celui de mon magasin et de toucher une nouvelle clientèle",enchaîne Dominique Dubreuil de la ferme Gourhert, à Ploermel, dépôt qui concentre 40 % des retraits de paniers sur 6 centres de dépôt.

 

Un panier moyen de 28,3 euros

 

Une démarche qui nécessite de consacrer des moyens dédiés au site créé pour 2000 euros en 2013. 1826 paniers ont ainsi été écoulés sur 28 semaines en 2013 pour un prix moyen de 28,30 euros, "c'est plus que nos prévisions", note Jean Luc Gicquel, producteur de lait et du magasin la Crème rit qui envisage rapidement le passage à 100 paniers hebdomadaires. L'enquête de satisfaction réalisée avec les élèves du Lycée la Touche a mis en évidence que les consommateurs sont prêts à parcourir 15 km pour aller chercher les produits. "Il faut mieux mailler le territoire en dépôts", suggèrent ces producteurs. Au delà des chiffres, c'est aussi un esprit, "celui du développement de la bio et d’œuvrer collectivement pour une dynamique locale", apprécient les créateurs qui avaient invité leurs clients et élus à leur première assemblée générale le 19 février à Guilliers. "Pour preuve, c'est un modèle agricole qui marche bien à tous points de vue", est venu soutenir Yannick Jado, député européen EELV, "Ça manquait pour les gens, notamment ceux qui travaillent en semaine et n'ont pas le temps d'aller au marché. C'est important, une offre nécessaire", a pointé le député vert de la Circonscription, Paul Molac. "Un manger mieux qui permet de participer à l'économie locale, c'est très satisfaisant", commentera, depuis la salle, une consommatrice.

 

Claire Le Clève

 

Accroche (pause)

9 fermes associées, avec 2,11 actif par exploitation pour une superficie de 16,08 ha/actif.

 

 

 

 

Une gamme importante de produits pour satisfaire la demande et un site que les producteurs font vivre.
Une gamme importante de produits pour satisfaire la demande et un site que les producteurs font vivre. - © cLC

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui