Terra 25 mai 2017 à 08h00 | Par Paul Jégat

Innov'action du 20 au 23 juin, le rendez-vous de l'agriculture en mouvement

26 exploitations agricoles bretonnes ouvriront leurs portes dans le cadre de l'opération innov'action, du 20 au 23 juin prochains. Ce rendez-vous désormais bien ancré - ce sera sa dixième édition - offre l'occasion de découvrir les initiatives nouvelles et souvent originales prises par des agriculteurs désireux de faire évoluer leurs pratiques, leurs moyens de productions ou parfois les deux. Une vraie source d'inspiration pour une profession agricole en quête constante de nouvelles manières d'agir en autonomie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
7 049 visiteurs sont à inscrire au compteur de l'édition bretonne 2016 des portes ouvertes Innov'action, ici à Mohon (56).
7 049 visiteurs sont à inscrire au compteur de l'édition bretonne 2016 des portes ouvertes Innov'action, ici à Mohon (56). - © Terra

Lancée en 2008 dans le département des Côtes d'Armor, Innov'action s'inspirait d'une opération similaire menée dans le monde de l'entreprise. À l'époque, la chambre d'agriculture avait considéré que l'agriculture disposait de tous les arguments pour faire valoir ses propres innovations, celles que les agriculteurs engagent dans leur coin sur leur propre ferme sans que personne n'en sache rien. La première édition est un succès qui en appelera d'autres. C'était il y a presque dix ans et la préoccupation était très centrée sur les nouveaux outils et équipements permettant de faire face à la charge de travail grandissante sur l'exploitation. Robots, roto, les nouveaux systèmes de traite automatisée avaient le vent en poupe et les quelques exploitations équipées participant à la première édition d'Innov'Action étaient submergées par l'affluence. Depuis, le concept de l'opération n'a pas changé, l'innovation appliquée à l'échelle de la ferme reste le fondement d'Innov'action. Mais le terme innovation ne recouvre peut-être plus les mêmes certitudes qu'en 2008.

De la modernisation des outils ‡ la recherche d'autonomie

Au fil des éditions, de nouvelles préoccupations ont pris l'avantage sur les strictes innovations en matériels et équipements. La crise laitière est passée par là, la flambée des matières premières et des intrants aussi, qui ont conduit les exploitants à rechercher des alternatives moins couteuses, plus accessibles et surtout favorisant la performance et l'autonomie de l'exploitation. Enfin, et ce n'est pas rien, le succès remporté par Innov'action en Côtes d'Armor a inspiré les voisins. Le Finistère d'abord, puis en 2014 l'Ille et Vilaine et le Morbihan, avant que la dimension régionale de l'événement porté par les chambres d'agriculture de Bretagne trouve un écho un peu partout en France, toujours sur le même principe de mettre en avant des réalisations innovantes menées par les agriculteurs sur leur exploitation. L'opération aura ainsi servi de rampe de lancement à une nouvelle approche du métier, autour du concept encore flou à ses débuts d'agriculture écologiquement intensive ou AEI, qui ne renoncerait ni à la performance, ni à la compétitivité, ni aux nouvelles technologies, ni aux préoccupations sociétales... Et où beaucoup serait à inventer. Bref, le principe même d'Innov'action rejoignait une nouvelle manière d'appréhender son métier d'agriculteur.

Dix ans après ses débuts, l'opération ne s'est pas essouflée. Au contraire, les 26 sites à découvrir du 20 au 23 juin ouvrent de nouveaux horizons dans toutes les productions, en volaille comme en porc, en production laitière ou viande bovine, avec des prolongements du coté de la méthanisation, mais aussi de l'organisation du travail, etc. Le programme d'Innov'action est à lui seul un plaidoyer pour une agriculture qui avance, qui cherche et reste curieuse de toutes les formes de nouveautés.

 


PLUS D'INFOS SUR : www.chambres-agriculture-bretagne.frz

"L'innovation, vecteur de réussite"

Co-signé des quatre élus des chambres d'agriculture de Bretagne en charge de l'opération Innov'action, Jean Hervé Caugant (29), Jean Luc Dupas (22), Eric Touzard (56) et Jean Baptiste Mainsard (35), un texte accompagnant le programme de l'opération  insiste sur la volonté des organisateurs de "susciter l'échange entre agriculteurs, de représenter la diversité de l'agriculture et des exploitations bretonnes et de promouvoir l'innovation comme vecteur de réussite dans un contexte économique et politique chancelant". Extrait : "Face aux difficultés auxquelles peuvent être exposées nos exploitations, nous sommes persuadés que le meilleur réflexe reste de ne pas s’enfermer, de conserver la curiosité de l’autre et le désir de partage d’expériences".

L’innovation est le fil conducteur qui relie les exploitations à visiter. Ces innovations portent aussi bien sur les techniques de production de fourrages, de céréales, de conduite d’élevage, l’organisation du travail, les bâtiments, les équipements, l’utilisation de nouvelles technologies ou encore la production d’énergie. Bien souvent, les agriculteurs "Innov’Acteurs" ont mis en place des combinaisons d’innovation pour répondre à leurs objectifs de conditions de travail, de résultats économiques et de respect de l’environnement.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui