Terra 14 septembre 2017 à 08h00 | Par Agra

Interbev réitère sa demande de suspension de l'application du Ceta

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après la remise du rapport de la commission d'experts nommée par le Premier ministre sur l'accord de libre-échange UE-Canada (Ceta), l'interprofession du bétail et des viandes Interbev réitère sa demande de suspension de l'application de l’accord, indique-t-elle dans un communiqué du 8 septembre. Le Ceta prévoit un contingent d'importation de 65 000 tonnes de viandes bovines. Les experts "mettent en évidence un système de production éloigné en tous points" des attentes des consommateurs européens, notamment en matière d'environnement et de sécurité sanitaire. Or, "le Président de la République s'était engagé à faire modifier le texte si les conclusions de la commission d'experts étaient négatives", commente Dominique Langlois, président d’Interbev.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui