Terra 29 septembre 2017 à 08h00 | Par Louise Maurice, animatrice JA Bretagne

Jeunes installé(e)s, sécurisez vos premières années d’installation !

Si les candidats à l'installation en agriculture disposent d'un accompagnement important qui leur permet de bien réfléchir et préciser leur projet jusqu'au jour J, il n'existait par contre aucun suivi ni accompagnement après l’installation soit au moment crucial où ils entrent dans le vif du sujet et où ils doivent faire leurs preuves. Ce manque est désormais comblé avec le lancement de plusieurs dispositifs destinés à ces nouveaux installés.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Sourdin et Sébastien Sacher, tous deux récents installés, ont témoigné de leurs préoccupations de nouveaux installés lors d'une journée "demain je fais le point".
Olivier Sourdin et Sébastien Sacher, tous deux récents installés, ont témoigné de leurs préoccupations de nouveaux installés lors d'une journée "demain je fais le point". - © Terra

Les premières années d’installation sont décisives. "Nous nous lançons avec envie afin de concrétiser notre projet, et souvent, les premiers mois, nous avons la tête dans le guidon", affirme Stéphane Cornec, responsable installation pour les Jeunes Agriculteurs de Bretagne. Afin de faire le point sur son projet, prendre du recul et de sécuriser son installation, l’ensemble de la profession et des partenaires de l’installation s’est mobilisé pour accompagner les nouveaux chefs d’entreprise."À JA, la mise en place d’accompagnements post installation était un projet de longue date, et nous sommes satisfaits que l’accompagnement soit renforcé en ce sens, ajoute Stéphane Cornec. Il faut que l’on prenne le temps à 18-24 mois pour se poser, prendre du recul sur son projet. Les suivis qui se mettent en place sont une bonne occasion" ! Dans le cadre du programme Aita (accompagnement des projets d'installation et transmission en agriculture), de nouveaux outils sont effectivement mis en place.

Journées Demain je fais le point

Organisées par les Jeunes Agriculteurs, ces journées d’échanges destinées aux jeunes installés permettent d’aborder différentes thématiques, de l’organisation du travail, aux relations entre associés en passant par les démarches administratives. Le prochain rendez-vous a lieu le 23 novembre en Ille et Vilaine. Ces journées sont bien évidemment ouvertes à tous les nouveaux installés (e)s.

Suivi nouvel exploitant

Ce suivi individuel permet aux jeunes installés qui le souhaitent de faire un point avec un conseiller entreprise sur la base du premier résultat comptable, et ce, durant la période de mise en œuvre du plan d'entreprise. Il concerne donc les jeunes installés depuis moins de cinq ans. Ce suivi permet de réaliser un premier diagnostic et de faire le point sur sa stratégie d’entreprise avec un conseiller de la chambre d’agriculture ou de la Frab (fédération régionale de l'agriculture biologique) sur une demi journée et de bénéficier de conseils sur mesure pour maîtriser ses premières années d’installation et réussir ses projets. L’État finance 80 % de suivi, ce qui correspond à une aide de 250 €/JA.

Passíavenir JA

Le Pass’avenir JA permet aux jeunes  identifiés en fragilité, par exemple lors d’un suivi nouvel exploitant, de bénéficier d’un accompagnement post installation plus poussé. Sur deux jours, ce suivi permet de réaliser un diagnostic global de l'exploitation, d’identifier les axes d'amélioration et de mettre en place un plan d’actions. Ce dispositif est financé par le conseil régional, à hauteur de 800 €, dans la limite de 80 % des dépenses engagées éligibles.

 

Info

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter :

- le Point Accueil Installation de Bretagne au 0820 22 29 35

- Françoise Filet, service Odasea de la chambre régionale d'agriculture de Bretagne au 02 96 79 22 65 ou par mail à francoise.filet@bretagne.chambagri.fr

 

 

Renforcer la pérennité de son exploitation en post-installation

Vivea Bretagne accompagne également les formations post-installation ! Le 13 septembre dernier, au Space, Vivea Bretagne a lancé un nouveau cahier des charges formation intitulé "Renforcer la pérennité de son exploitation en post-installation". Ce cahier des charges fait suite à une étude sur les besoins en formation des nouveaux installés et vise à accompagner par la formation les nouveaux installés afin de consolider leur installation. Ce cahier des charges permettra aux organismes partenaires de l'installation de proposer une offre de formation post-installation à tous ceux qui le souhaitent.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui