Terra 26 juin 2019 à 13h00 | Par Thierry Coué, président de la FRSEA

L’engagement dans le collectif est essentiel pour notre métier

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Thierry Coué, président de la FRSEA.
Thierry Coué, président de la FRSEA. - © Terra

Les agriculteurs ont une tradition forte de travail collectif. Ils ont créé et font vivre des organisations syndicales, économiques et de développement. Cette culture est une force qu’il faut préserver.

C’est une force pour chaque agriculteur. On entend souvent "je n’ai pas le temps", "mon métier, ma famille, ça me suffit". Bien sûr, l’implication est nécessaire sur son exploitation et auprès de sa famille. Mais un agriculteur a tout à gagner à regarder autour de lui et à s’impliquer dans la réflexion collective : des idées, des solutions, du recul, du soutien, des relations et des échanges toujours riches.

Le collectif est aussi nécessaire à la défense du métier. Le réseau FNSEA, organisé du local au national, est ainsi un relais des besoins et des difficultés des agricultrices et agriculteurs. Il les accompagne individuellement (conseils juridiques, formations, etc.) et collectivement en menant les combats pour la compétitivité des filières, la promotion des produits français, la revalorisation des prix aux producteurs, la baisse des charges des exploitations, la simplification des normes…

Les victoires syndicales ne sont peut-être pas clinquantes. Mais elles sont réelles. Deux exemples récents : le maintien de l’exonération de charges pour les travailleurs saisonniers et occasionnels et l’allongement de la durée minimale d’indemnisation du congé maternité des agricultrices de 2 à 8 semaines.

Aujourd’hui, cette mission de défense du métier prend une teneur nouvelle et sans doute plus cruciale encore avec la diminution du nombre d’agriculteurs, le fossé qui s’est créé entre monde rural et villes, le développement de l’individualisme dans la société et la montée des attaques subies par l’agriculture.

Face aux actions anti-agriculture de quelques minoritaires qui veulent imposer leur mode de pensée à tous, face à certains élus qui se croient précurseurs en s’affranchissant des lois, l’action collective trouve tout son sens. C’est pourquoi, la FRSEA appelle toutes les organisations agricoles, amont et aval, à s’impliquer à ses côtés dans ce collectif, afin que la décroissance et l’obscurantisme ne prennent pas le dessus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui