Terra 08 mars 2018 à 14h00 | Par Delphine Scheck

L’OP Sill Malo en assemblée générale

Le 6 février dernier, une centaine d’adhérents sont venus assister à l’assemblée générale de l’OP Sill Malo. Cette réunion était l’occasion de faire le bilan de l’année écoulée et de préparer les projets pour l’avenir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Avec une campagne d’adhésion efficace en 2017, l’OP Sill Malo compte actuellement plus de 260 adhérents sur les deux zones de production de l’entreprise : autour de Plouvien et de Saint-Malo. L’OP Sill Malo pèse dorénavant près de 150 millions de litres de lait, soit les deux tiers du volume livré au groupe Sill.

 

Gestion des volumes

La Sill transforme du lait conventionnel et du lait bio. Certains éleveurs sont actuellement en conversion vers le bio, libérant ainsi un volume de lait conventionnel de près de 3 millions de litres sur la campagne 2018/2019. En accord avec la laiterie, l’OP Sill Malo va gérer la redistribution de ce volume. Cela va permettre à de nombreux adhérents d’augmenter leur référence tout en étant payés au prix A. Si de grosses avancées se font sentir dans la reprise en main par les producteurs de la gestion des volumes, il y a encore du travail à mener pour ne pas se faire imposer le prix par l’entreprise. Les négociations avec l’entreprise sont parfois tendues, mais l’état d’esprit reste constructif entre les deux partenaires économiques. Avec près de 150 millions de litres de lait dans la balance des négociations, le rapport de force entre l’OP et l’entreprise est en train de s’équilibrer : il est indispensable d’entretenir des négociations loyales et équilibrées.

 

Finaliser un contrat cadre

Lors des États généraux de l'alimentation, le Président de la République a prôné "une contractualisation rénovée avec un contrat qui serait proposé par les agriculteurs et non plus par les acheteurs". L’OP Sill Malo saisit l’occasion, et donne un coup de collier sur le projet de contrat cadre. Un groupe de travail dédié élabore les différents articles du contrat qui sera présenté en 2018 à l’entreprise : détermination du prix du lait, gestion des volumes,… Ce contrat cadre sera un contrat collectif entre l’OP et l’entreprise. Des conventions d’application conformes à ce contrat cadre lieront les relations entre le producteur et l’entreprise.

 

Pratique : pour plus d’info : opsillmalo@gmail.com

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui