Terra 20 février 2019 à 12h00 | Par Agra

La Chine impose des droits sur le poulet brésilien pour 5 ans

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Chine a annoncé le 15 février l'imposition de lourds droits anti-dumping pour cinq ans au poulet du Brésil. À compter de dimanche, le poulet brésilien sera soumis à des droits compris entre 17,8 % et 32,4 %, et ce pour une durée de cinq ans, a annoncé dans un communiqué le ministère du Commerce. Certaines entreprises, qui se sont engagées à respecter un prix de vente minimal, seront exemptées de cette pénalité, a précisé le ministère. Cette mesure est annoncée alors même qu'une délégation des États-Unis négocie à Pékin une issue à la guerre commerciale entre les deux pays, réclamant notamment un meilleur accès des produits agricoles américains au marché chinois. Une enquête engagée en 2017 a mis en évidence que les importations de poulet brésilien à des prix inférieurs à leur coût de production "causaient un tort important" au secteur de la volaille en Chine, a expliqué le ministère. Les douanes chinoises avaient déjà commencé à imposer l'an dernier un "dépôt" de 18,8 % à 38,4 % sur la valeur des importations. Le Brésil, de loin le premier producteur mondial de viande de poulet, était encore en 2017 le premier importateur de poulet surgelé en Chine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui