Terra 02 décembre 2016 à 08h00 | Par Emmanuelle Le Corre

La Conf' dépose plainte contre les laiteries

Dans le cadre d'une action nationale de la Confédération paysanne, le syndicat en Côtes d'Armor a déposé plainte contre quatre laiteries jeudi 24 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tribunal de Saint-Brieuc jeudi 24 novembre.
Tribunal de Saint-Brieuc jeudi 24 novembre. - © Terra

Une quarantaine de sympathisants de la Confédération paysanne des Côtes d'Armor se sont rendus au tribunal de Saint-Brieuc déposer quatre plaintes contre les laiteries et filiales de Sodiaal, Lactalis, Triskalia et Even au motif "d'extorsion". Un autre dépôt de plainte s'est déroulé dans le Finistère le jour-même. Ces actions conduites dans une dizaine de départements font suite à une action entamée dans l'Aveyron en février dernier contre Lactalis.

Un acte symbolique, pas seulement

La délégation costarmoricaine a rencontré le procureur de la République pendant plus de trente minutes. "Nous avons déposé des plaintes sur le plan pénal car il n'est pas tolérable de subir une vente à perte alors que certains bossent beaucoup et que d'autres ont investi. Nous sommes dans un système où les groupes laitiers ont poussé les agriculteurs à investir", s'insurge Jean-Marc Thomas, porte-parole de la Confédération paysanne 22 au sortir du tribunal. La Confédération paysanne reproche aux industriels de faire "du profit sur le dos des producteurs" et demande aux institutions de l'État de protéger le producteur. "Aujourd'hui, la relation commerciale est arrivée plus bas que terre. Nous demandons une protection de l'État pour nous empêcher de vendre à perte et permettre de nous regrouper", indique Florence Le Saint de la Confédération paysanne.

Enfin d'après le syndicat, cette mobilisation nationale n'est pas que symbolique : "Nous voulons que la plainte aille le plus loin possible afin de restaurer un prix plancher. Les producteurs ne doivent plus être la variable d'ajustement", a déclaré Jean-Marc Thomas.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes