Terra 21 décembre 2017 à 08h00 | Par Jean Dubé

La Fnab réclame 1 milliard d'euros pour le bio sur le plan de 5 milliards

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab.
Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab. - © Gabriel Omnès

Alors que les États généraux de l'alimentation se terminent, la Fnab (agriculture biologique) dénonce "l'incohérence" du gouvernement, et condamne le désengagement de l’État sur l'aide au maintien bio. "Dans le plan de 5 milliards d'euros, nous demandons que l'enveloppe de 200 millions d'euros par an dédiée aux services environnementaux, annoncée par le président de la République à Rungis, soit entièrement affectée à l'agriculture bio", a déclaré Guillaume Rio, membre du bureau de la Fnab le 13 décembre. Celle-ci constate que 5 régions ont déjà consommé en totalité leurs enveloppes bio pour la période de programmation allant jusqu'à 2020 (Grand Est, Centre, Paca, Nouvelle Aquitaine, Bretagne) et 4 régions en ont consommé 80 % (Auvergne Rhône Alpes, Hauts-de-France, Pays de la Loire et Occitanie). Au niveau national, au rythme de conversion bio actuel, "il manque 418 millions d'euros pour financer le développement de la bio entre 2018 et 2020", a déclaré Stéphanie Pageot, présidente de la Fnab. Dans ce contexte, "de nombreuses régions laissent entendre que l'aide à la conversion passerait de 5 années à 3 années et qu'elle serait restreinte à certaines productions", a-t-elle ajouté.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes