Terra 04 avril 2014 à 08h00 | Par Claire Le Clève

La FNAsavpa en congrès à Vannes

Dynamiser les troupes pour renforcer un réseau en perte de vitesse, c'est l'objectif des travaux et visites menés durant 3 jours par les 70 congressistes venus de toutes la France pour le congrès de la fédération nationale des Asavpa, à Vannes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Michel Marcoul, président de la FNAsavpa. © Terra 70 congressistes se sont réunis du 26 au 29 mars à Vannes  pour un congrès se tenant tous les deux ans. © Terra

Les 44 Asavpa que fédère la FNAsavpa depuis 1961 sont aux salariés ce que les GVA, Geda, ou autres Rés'agri sont aux agriculteurs : précieux pour progresser ensemble, se retrouver, échanger. Car pour les salariés, "c'est la seule association de développement qui existe", martèle son président. Mais voilà, "nous en comptons 25 actives sur 44. Notre but est donc de redynamiser et de renforcer ce réseau qui fait partie de Trame", dépeint Michel Marcoul, salarié forestier dans le département du Tarn. Et si le vivier de recrutement est large, avec 965 000 salariés de la production agricole en France (pour plus de 800 000 saisonniers), reste la difficulté "d'aller les chercher. On les oublie souvent . Ils sont en constante augmentation pour autant, la part de financement qu'on leur attribue est minime", constate-t-il à regret pour une structure "qui met en avant le travail de qualité et les salariés permanents. Nous sommes apolitique et a-syndical", rappelle-t-il.

 

Partager une stratégie

L'organisation du congrès, se tenant tous les deux ans, échoit cette année au Morbihan. Un challenge "pour montrer notre capacité à organiser cet événement. C'est aussi donner une image à l’intérieur de notre Asavpa, pour donner l'envie de nous rejoindre", apprécie Jean-Luc Hilary, président du réseau morbihannais. Au programme de ces trois journées, travaux et visites "d'une région d'élevage et de ses réalités que les salariés de la viticulture ne connaissent pas", poursuit Michel Marcoul qui s'est attaché à préciser la stratégie de la fédération nationale pour renforcer la dynamique départementale. Objectif ? "Faire adhérer 3 nouvelles Asavpa par an avec un programme d'accompagnement pour relancer ces groupes". Mises en commun des initiatives locales, travail sur une charte de qualité, formation des responsables, mise en place de moyens de communication pour effacer l'isolement de chaque salarié... un travail de refondation car "il s'agit d'adapter les Asavpa à notre temps".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui