Terra 05 juin 2014 à 08h00 | Par Jean Dubé

La FRSEA bovin déplore l'absence de soutien à l'engraissement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

En réaction à l'annonce par le CSO des nouvelles modalités d’attribution des aides couplées à la vache allaitante, la section bovine FRSEA Bretagne estime dans un communiqué que "si, pour la Bretagne, la position du Ministère permet d’éviter le pire, de grosses inquiétudes demeurent, notamment pour l’avenir de la filière bretonne". Elle regrette que "le seuil plancher à 10 vaches pour accéder aux aides reste totalement déconnecté de la réalité économique des élevages allaitants". Une politique globale de filière doit être trouvée : il faut absolument éviter que la perte de 50 % des soutiens pour les ateliers d’engraissement, du fait de la convergence des aides, provoque la mort de l’engraissement en France car cela compromettrait également le naissage". Enfin la FRSEA viande bovine demande que "la grande distribution soit partie prenante de cette politique de filière en privilégiant la viande étiquetée "boeuf français" et en revalorisant le prix des produits à base de viande pour permettre aux éleveurs de vivre de leur métier.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes