Terra 26 avril 2018 à 16h00 | Par Hélène Bonneau

La transhumance du robot

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La désinstallation du robot a débuté à 7 heures et les premières vaches ont pu passer au robot dès 11 heures sur le site estival.
La désinstallation du robot a débuté à 7 heures et les premières vaches ont pu passer au robot dès 11 heures sur le site estival. - © Terra

Pour la quatrième année consécutive, la ferme laitière expérimentale de Trévarez (29) a transporté son robot de traite de la stabulation à des parcelles éloignées de 4,5 km pour permettre à son troupeau de maximiser le pâturage. Bien rôdés, les agents d'exploitation sont capables de réaliser le changement de site en moins d'une journée (3/4 UTH) et sans le support technique de l'entreprise de fabrication du robot. Le surcoût de cette mobilité est évalué à 95 000 €. En effet, le site estival a dû être aménagé afin de permettre au système de rester durable (dale béton, arrivée d'eau et d'électricité, silo pour le concentré...) pour un côut de 55 000 euros. Dans le même temps, le robot et la laiterie ont été installés dans deux remorques pour 40 000 €. Estelle Cloet, ingénieur sur le site, affirme que ce surcoût est compensé par la baisse du coût de production. Estimé à 80 € durant la période hivernale, il passe à 15 € avec ce système tout pâturage, et ce, pendant six mois.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui