Terra 26 juin 2014 à 08h00 | Par Hélène Bonnneau

La transparence pour tous

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Sur l'appel de la FNSEA, les bretons se sont mobilisés mardi dernier. Si certains départements ont choisi de tenir une conférence de presse pour "dire stop à l'empilement des contraintes administratives", les costarmoricains se sont rendus au restaurant administratif de Saint Brieuc et ont contrôlés les marchandises de l'enseigne Métro.

A voir sur votre smartphone 
en utilisant ce QR code.
A voir sur votre smartphone en utilisant ce QR code. - © Terra

Le restaurant administratif de St Brieuc a reçu la visite d'une quinzaine d'élus FDSEA/JA. Une surprise peu appréciée des responsables qui n'ont pas laissé les agriculteurs présents entrer. "Il est légitime que nous puissions vérifier l'origine des produits de ce restaurant administratif où des employés de la DDTM, de la préfecture viennent manger", déclare Didier Lucas. Il déplore "qu'aujourd'hui, nous trouvons porte fermée, c'est inadmissible de ne pas être clair sur l'origine, nous pouvons donc tout soupçonner puisque l'on ne nous montre rien !". Une situation qui exaspère d'autant plus les responsables professionnels que "ce sont ces mêmes entreprises qui viennent nous contrôler dans nos exploitations, consomment des produits étrangers et tuent nos entreprises", reprend le président de la

FDSEA 22. Un courrier à destination de la préfecture sera envoyé dans la semaine pour demander plus de transparence au restaurant administratif.

Les responsables syndicaux costarmoricains ont poursuivi leurs contrôles par la visite de l'enseigne Métro de Saint Brieuc. Accueillis par Cyril Hamon, nouvellement directeur de l'enseigne (depuis la veille), ils ont effectué un tour d'horizon des rayons pour contrôler la présence de produits français locaux et le respect des normes d'étiquetage. Hervé Moël, responsable de la section lait reconnaît un "effort de l'enseigne pour proposer aux consommateurs des produits français, bretons qu'ils mettent en avant". Cependant, il met en garde le magasin sur "les viandes, les produits carnés où il peut y avoir confusion sur les étiquetages entre les produits français et les produits importés".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui