Terra 08 mars 2018 à 08h00 | Par Chantal Pape

Le concours des prairies fleuries s'étend au Trégor

A peine les lauréats 2017 ont-ils reçu leur prix au salon de l'agriculture à Paris que les candidatures peuvent déjà être déposées pour l'édition 2018 du concours des prairies fleuries, qui s'étend désormais sur 95 communes finistériennes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Chantal Pape

Créé en 2010 à l'initiative des parcs naturels régionaux et nationaux, le concours des prairies fleuries est entré trois ans plus tard au CGA, le concours général agricole du salon de l'agriculture, à Paris. Concernant désormais une cinquantaine de territoires en France, il adopte cette année un nouveau nom, en devenant le concours des pratiques agro-écologiques, prairies et parcours. Mais l'objectif reste le même : récompenser le meilleur équilibre entre valeur agricole et valeur écologique des prairies naturelles fleuries destinées à la production de fourrage, qu'elles soient fauchées ou pâturées.

Avant le 15 mai

Organisé dans le Finistère par le PNRA, le parc naturel régional d'Armorique, la chambre d'agriculture et le syndicat de bassin de l'Elorn, le concours s'ouvre cette année au territoire du syndicat mixte du Trégor, soit un total de 95 communes. Pour cette cinquième édition, les agriculteurs ont jusqu'au 15 mai pour inscrire leur parcelle, qui doit être non semée, riche en flore locale et présenter un réel intérêt fourrager pour l'alimentation du troupeau de l'exploitation. Un jury, composé d'experts en agronomie-fourrages, botanique-écologie prairiale, apiculture-faune sauvage visitera fin mai l'ensemble des parcelles inscrites, en présence de l'éleveur. Les premiers prix recevront un lot et seront sélectionnés pour la finale nationale. Et, comme pour tout autre prix du Concours général agricole, l'ensemble des lauréats pourra faire figurer cette distinction sur leur exploitation ou sur les points de vente de leurs produits.

 

Renseignements complémentaires et inscription auprès de Louis Marie Guillon, PNRA, au 02 98 81 16 41, louis-marie.guillon@pnr-armorique.fr, Nolwenn Gac Tobie, syndicat de bassin de l'Elorn, au 02 98 25 93 51, zh.agri.syndicatelorn@gmail.com, ou du syndicat mixte pour la gestion des cours d'eau du Trégor et du pays de Morlaix au 02 98 15 15 15, contact@syndicat-tregor.fr.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui