Terra 10 avril 2017 à 08h00 | Par Chantal Pape

Le congrès de la FNSEA, côté coulisses

Si le congrès de la FNSEA s'est déroulé sur trois jours à Brest, il a demandé plus d'un an de préparation et de travail acharné à la FDSEA du Finistère. Retour sur un moment qui restera longtemps gravé dans les mémoires des congressistes et des bénévoles.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Tout au long du congrès, les hommages à Xavier Beulin se sont multipliés. © Chantal Pape Le congrès de la FNSEA rassemble des représentants de toutes les FDSEA départementales, des associations spécialisées (lait, porc, légumes, volaille...) et des sections sociales (agricultrices, fermiers, propri&am © Chantal Pape De l'émargement aux vestiaires en passant par les parkings ou la pause café, plus de 120 bénévoles étaient sur le pont pendant trois jours pour accueillir au mieux les congressistes venus de la France entière © Chantal Pape

"La FDSEA du Finistère est fière d'accueillir le congrès de la FNSEA", affirme Charles Laot, le président du comité d'organisation. Il faut dire que l'évènement est rare ! En 71 ans, la FNSEA n'a posé que trois fois ses valises en Bretagne : à Brest, déjà, en 1986, puis à Saint Malo en 2011. La FDSEA en a profité pour présenter son réseau. "3000 adhérents actifs et plus de 3 000 adhérents retraités, 215 syndicats locaux, 39 unions cantonales et 18 salariés". énumère Thierry Merret, son président. Et a saisi l'occasion de "mettre en avant les hommes et les femmes de notre département et de notre région", rajoute Charles Laot. Un petit film, désormais accessible sur la page Facebook de la FDSEA, a donc présenté l'agriculture départementale avec une petite pointe d'humour qui a emporté les suffrages des congressistes. "Et nous avons insisté sur les maîtres-mots qui nous réunissent : attachement à notre territoire, fierté d'entreprendre, hospitalité, convivialité".

 

Produits régionaux

 

"Mission réussie". Jeudi soir, à l'issue de trois journées intenses, Claire Loiseau, directrice détachée à l'organisation du congrès, pouvait enfin souffler. "Tout s'est admirablement déroulé". Chargée d'assurer "l'accueil des congressistes et la convivialité", la FDSEA, épaulée par 120 bénévoles, leur avait concocté un menu alléchant. "Nous avons eu la chance de pouvoir passer la première soirée à Océanopolis, au milieu des aquariums, puis d'organiser le repas de gala aux Capucins, nouvellement réhabilité, deux sites magnifiques". Les pauses gourmandes, à base de produits régionaux, ont elles aussi marqué les esprits. Et le congrès, à en juger par les commentaires laissés sur les réseaux sociaux, devrait faire date...

Le congrès en quelques chiffres

 

- 750 congressistes à huis-clos, le mardi après-midi,

- 1 200 le mercredi pour la séance publique,

- et 1 500 le jeudi, invités par le CAF, le conseil de l'agriculture française à venir écouter les candidats à la présidentielle décliner leur programme pour l'agriculture,

- 120 bénévoles,

- avec une forte mobilisation des Anciens chargés, entre autres, de préparer les valisettes et les cadeaux remis aux congressistes,

- plus de 120 partenaires,

- et plus d'un an de préparation

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui