Terra 14 décembre 2016 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Le forum de l'installation repart

En jeu, le renouvellement des générations. Après une pause de près de dix ans, JA 56 a renoué mardi avec l'organisation du forum installation. 200 étudiants et lycéens, ont été accueillis par une vingtaine de partenaires à Pontivy. Au programme, l'inventaire des connaissances requises pour exercer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
les JA 56 ont renoué avec le forum de l'installation mardi à Pontivy avec plus de 200 élèves et étudiants présents, une partie de la relève
les JA 56 ont renoué avec le forum de l'installation mardi à Pontivy avec plus de 200 élèves et étudiants présents, une partie de la relève - © Claire le Clève

 

"Vous serez obligés d'avoir toutes les compétences", pour Kévin Thomazo, installé avec ses parents à Questembert, en lait, poules pondeuses en plein air et légumes, il n'y a pas de doute. Au micro et devant plus de 200 lycéens et étudiants des établissements agricoles du Morbihan qui ont fait le déplacement, tour à tour, les responsables de JA 56 témoigneront de leurs expériences. "Visez l'excellence, il n'y a pas d'autre choix que d'être bon aujourd'hui", les prévient Thomas Guégant, producteur de porcs et président de JA 56. "Soyez ouvert d'esprit, curieux", les encouragera-t-il. Même constat pour Thibaut Le Masle, installé en 2011 en volailles et porcs à la suite d'un tiers avec ses parents. Pour parfaire ses compétences, il a n'a pas hésité à passer un CAP de maçon au motif "qu'il faut savoir tout faire sur une exploitation". Et peu importe la production, pourvu qu'on soit "perfectionniste et curieux, il ne faut pas hésiter à poser des questions aux meilleurs, à faire des formations. Ça fera six ans que je suis installé et je suis heureux dans mon métier", affirme t-il, pétillant. "Tenez-vous au courant, ne restez pas dans la boutique. Donner un peu de soi pour défendre le métier, ce n'est pas mal non plus", estime dans un grand sourire, ce jeune syndicaliste en charge du dossier foncier.

 

Garder en mire le point d'équilibre

Alors certes, la formation initiale est importante. Mais le savoir ne repose pas que sur elle, rappellera Angélina Heuzé de la chambre d'agriculture du Morbihan, pointant les trois piliers de la connaissance : le savoir, le savoir-faire et le savoir-être. Pour rester à la page de domaines "qui évoluent très vite, il faut bien sûr continuer à se former mais aussi rester en veille, lire la presse, se former régulièrement pour accéder à de nouvelles techniques...". C'est aussi bien se connaître pour savoir où se situent ses domaines de compétences et de moindres compétences, "pour les conforter. On peut aussi s'appuyer sur un réseau, se faire accompagner encore déléguer des tâches". Et c'est au comptable du CER France Morbihan, Michel Vaillant qu'est revenu le soin d'insister sur l'importance de définir son prix d'équilibre, "c'est un élément majeur, notamment en lait. Est-il cohérent par rapport au prix du marché, permet-il de conserver une marge de manoeuvre pour palier les effets de la conjoncture ou un problème sanitaire", insiste-il en pointant la nécessaire maîtrise des charges, qu'elles soient alimentaires ou de mécanisation. Et Thibaut le Masle d'inviter à la prudence."Mieux vaut partir sur un prix d'équilibre volontairement bas, idem pour les investissements, notamment en matériel, il y a les Cuma", rappellera -il.

Claire Le Clève

 

 

 

 

L'équipe des JA a situé l'étendue des compétences requises : toutes seront à mobiliser
L'équipe des JA a situé l'étendue des compétences requises : toutes seront à mobiliser - © Claire le Clève

En chiffres

Alors que le nombre d'installations a marqué le pas en 2015, avec 55 installations aidées, 2016 est reparti à la hausse. 108 jeunes professionnels ont validé leur parcours dont 55 % en lait, 10 % en grandes cultures, 9 % en volailles, 6 % respectivement en porcs et viande bovine, maraîchage...

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui