Terra 04 décembre 2014 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Le pacte d'avenir redonne confiance à la Bretagne

Alors que le Pacte d'avenir pour la Bretagne aura bientôt un an, une deuxième réunion du comité stratégique chargé des questions agricoles et agroalimentaires avait lieu mardi 2 décembre à la préfecture, à Rennes.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
De gauche à droite, Jacques Jaouen (président des chambres d'agriculture de Bretagne), Pierrick Massiot (président du conseil Régional), Martin Gutton (directeur de la Draaf), Jean- Yves Cornec (président de la commission développement des entreprises à la CCI),
et Jean Bernard Solliec (directeur général Coopagri et vice-président de l'association ABEA).
De gauche à droite, Jacques Jaouen (président des chambres d'agriculture de Bretagne), Pierrick Massiot (président du conseil Régional), Martin Gutton (directeur de la Draaf), Jean- Yves Cornec (président de la commission développement des entreprises à la CCI), et Jean Bernard Solliec (directeur général Coopagri et vice-président de l'association ABEA). - © Terra

C'était il y a un an, Jean-Marc Ayrault, alors Premier Ministre venait signer à Rennes le Pacte d'avenir de la Bretagne, en réponse à la crise ou plutôt aux crises traversées par la région. Courant décembre, le chef du gouvernement actuel, Manuel Valls, est annoncé pour faire le point sur les différents volets du pacte d'avenir. La partie agricole et agroalimentaire est gérée quant à elle par le comité stratégique régional de la filière alimentaire. Ce dernier étant réuni ce mardi 2 décembre à la préfecture de région. Ce n'était bien entendu ni le lieu ni le moment pour faire de grandes annonces, mais Pierrick Massiot, le président de la Région a tout de même tenu à saluer, "le changement de posture de la Bretagne agricole et agroalimentaire, avec un climat de confiance revenu, grâce à l'implication de tous les acteurs". Rappelons que les points phares de ce plan sont à la fois de mettre en avant le dialogue social, l'investissement et la valorisation au sein de l’industrie, mais aussi la modernisation des exploitations agricoles comme axe de reconquête de la compétitivité et enfin, l'innovation avec une mise en commun des outils de recherche. Jacques Jaouen, président des chambres d'agriculture de Bretagne a également souligné "l'importance de redonner confiance aux acteurs économiques et s'est félicité de tout le travail en réseau qui a été effectué depuis un an". Même son de cloche du côté des représentants de l'IAA, avec Jean Bernard Solliec, vice président de l'association bretonne des entreprises agroalimentaires qui met en avant "le pragmatisme qui guide ces travaux, qui ne sont certes pas une révolution mais un travail de longue haleine". Attention toutefois, prévient-il, "il ne faudrait pas que toute la valeur ajoutée trouvée soit pompée par la grande distribution". Un sujet qui sera certainement discuté avec Manuel Valls, dont la venue est pressentie vers la mi décembre.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui