Terra 30 août 2017 à 10h00 | Par Claire Le Clève

Le partage d’ensileuse en Cuma

De nouveau, avec précocité, l’ensilage des maïs a débuté dès la mi-août dans le sud Morbihan. A la Cuma la Berricoise, les chantiers s’enchaînent depuis cette semaine avec, en complément, l’apport de l’ensileuse de l’Union départementale des Cuma. Gros plan.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La nouvelle ensileuse achetée par l’UD cuma a commencé à travailler lundi au côté de celle de la Berricoise à Theix.
La nouvelle ensileuse achetée par l’UD cuma a commencé à travailler lundi au côté de celle de la Berricoise à Theix. - © Claire le Clève

 

"Elle commence cet après-midi par un chantier sur Theix, on enchaîne demain sur Berric. On se partage la machine à mi-temps avec Noyal Muzillac", détaille, affairé Antony Rouillé, président de la Cuma la Berricoise, les yeux sur le planning établi le 26 août. Prochain le 2 septembre. "On va faire près de 1 000 ha en trois semaines". Entre les 700 ha de ses propres adhérents, les 250 de la Cuma d’Elven et les 80 de celle de Bignan, un millier d’hectares sera ensilé avec cinq salariés sur le pont, de l’entraide et les remorques pour des chantiers complets qui "font aussi travailler l’activité tracteur", souligne-t-il, gestionnaire. Reste que depuis 3 à 4 ans, "c’est le même scénario, tout arrive en même temps. Près de la côte, le maïs affiche déjà 40 % de MS", pointe cet éleveur laitier.

 

Des avantages communs

Alors pour conforter l’achat de cette nouvelle machine par l’UD Cuma, la Berricoise a garanti 150 ha, Noyal Muzillac 150 et Questembert 50. "Le reste est apporté par Séglien". "Le collectif y gagne, avant tout. Cela assure à Séglien de garder et développer l’activité ensilage aux adhérents. Seule, la Cuma n’aurait pu faire l’investissement". Autres intérêts, "nos exploitations se sont agrandies, cela permet de couvrir ces surfaces supplémentaires. En 20 ans, on est passé de 250 à 900 ha et puis nous pouvons répondre à la demande plus rapidement, faire face aux cas d’urgence". Car avec les chaleurs de la fin août, le taux de matière sèche grimpe d’un point par jour . D’où l’afflux des demandes "qu’on priorise suivant les stocks ou non de nos adhérents". Une activité importante pour La Berricoise qui sur un chiffre d’affaire de 420 000 euros, 120 000 reviennent à la seule activité récolte où l’ensilage est facturé 130 euros/ha.

Claire Le Clève

 

*Pour plus de renseignements sur le suivi des matières sèches en zone précoce : http://www.chambres-agriculture-bretagne.com/synagri/conseil-cultures-bretagne

A partir de trois pieds représentatifs de la parcelle, l’analyse de matières sèche permet de déterminer l’état d’avancement du maïs et donc de prévoir une date optimum de récolte. Renseignements sur les dates et les lieux de ces rencontres matière sèche : www.bcel-ouest.fr
A partir de trois pieds représentatifs de la parcelle, l’analyse de matières sèche permet de déterminer l’état d’avancement du maïs et donc de prévoir une date optimum de récolte. Renseignements sur les dates et les lieux de ces rencontres matière sèche : www.bcel-ouest.fr - © Claire Le Clève

; Récolter au bon moment, avec le bon réglage

D’un côté des surfaces en tension pour une seule machine par l’apport de surfaces supplémentaires (Berric, Noyal-Muzillac et Questembert), de l’autre à Séglien, une Cuma où il était nécessaire de renouveler sa machine pour satisfaire l’attente de ses cumistes… Entre les deux, une complémentarité liée à des maïs arrivant à maturité à des périodes très différentes. "Au travers de l’Union départementale des Cuma, on a décidé de structurer tout ça en faisant l’achat d’une machine supplémentaire qu’on loue aux Cuma", note Dominique Guého de la Fdcuma. 500 ha sont prévus avec cette nouvelle machine réglée qui complète le parc ensileuses en Cuma dont les premiers chantiers ont démarré chez les adhérents de la Berricoise. Et pour intervenir au bon stade *, BCEL Ouest proposait mardi dernier dans le hangar de la Cuma de doser la matière sèche, première des neuf rencontres qui s’étageront jusqu’au 14 septembre dans le Morbihan.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui