Terra 14 février 2014 à 08h00 | Par Jean Dubé

Le trop plein

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 © Terra  © Terra

Les pluies se cumulant aux pluies (jusqu'à 650 mm depuis le 1er novembre en nord Finistère), de très nombreuses parcelles sont aujourd'hui ou noyées ou totalement saturées. Impossible donc d'y tenter la moindre incursion. Résultat, certaines cultures comme l'orge commencent à jaunir faute d'apport d'azote, les parcelles limoneuses se tassent. Et dans l'immédiat, peu de choses à faire sinon prendre son mal en patience en attendant de pouvoir à nouveau accéder aux parcelles pour désherber, fertiliser. Toute l'agriculture vit au ralenti en guettant le ciel.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui