Terra 20 mai 2016 à 08h00 | Par Chantal Pape

Les épiceries solidaires, aussi, s'approvisionnent au local

Pour fournir à leurs clients des produits frais et de qualité, les épiceries solidaires nouent des contacts avec des producteurs de fruits et légumes à proximité de chez elles. Et en profitent pour inviter leurs clients sur les fermes, pour tisser un lien entre producteurs et consommateurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Terra

Le barbecue fume encore et il flotte dans l'air un délicieux parfum de grillade. En cette après-midi ensoleillée, ils sont une bonne trentaine de clients des épiceries solidaires de Briec et Brest à avoir répondu à l'invitation d'Uniterres. Et c'est en mini-bus qu'ils sont venus jusqu'à Saint Coulitz pour découvrir la ferme de Julien Patinec.

En direct

"Nous voulons proposer une alimentation de qualité pour tous", explique Joël Jamet, coordinateur logistique d'Uniterres Bretagne. Créée en 2000, l'Andes, l'Association nationale de développement des épiceries solidaires, a lancé Uniterres il y a quatre ans, pour offrir à ces épiceries la possibilité de s'approvisionner en direct auprès de producteurs locaux bio. "Des producteurs qui, eux aussi, ont besoin d'un coup de main ponctuel pour lancer leur activité, trouver de nouveaux débouchés...". Et c'est ensemble qu'ils se mettent autour de la table pour définir les besoins des épiceries solidaires et en déduire les mises en culture à effectuer chez les producteurs, pour des livraisons tout au long de l'année.

26 producteurs, 13 épiceries

D'abord lancé en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes, Uniterres est implanté en Bretagne depuis maintenant un an et ouvrira bientôt une nouvelle antenne en Pays de la Loire. "Pour le moment, le réseau national compte 130 agriculteurs qui approvisionnent en fruits, légumes, œufs... 20 000 bénéficiaires de l'aide alimentaire". En Bretagne, 26 producteurs bio ont contractualisé la fourniture de 32 tonnes auprès de 13 épiceries solidaires. "Des fruits et légumes, mais aussi de la farine, des plantes aromatiques ou médicinales, de la farine, des pâtes, du jus de fruits...", détaille Mathilde Gabrièle, animatrice Pays de la Loire. Mais pas de viande, pour le moment. "La logistique est trop compliquée".

Au mois de mai, Uniterres Bretagne a proposé aux clients des épiceries solidaires trois rendez-vous "à la table d'un producteur", à Saint Coulitz et Ploudaniel, dans le Finistère, et Vignoc, en Ille et Vilaine. "Nous avons d'abord partagé un repas à base de produits locaux, indique Mathilde Gabrièle. Puis les agriculteurs ont expliqué leur métier, leur façon de produire". L'occasion de créer un lien entre producteurs et consommateurs, de valoriser les produits de saison, de découvrir légumes anciens ou nouvelles variétés... "Tout au long de l'année nous organisons aussi des ateliers cuisine pour apprendre à accommoder ces produits frais".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui