Terra 15 avril 2016 à 08h00 | Par Anthony Brulé, chambre d'agriculture du Finistère

Les producteurs engagés dans la récolte simplifiée de l'artichaut

Point d’orgue d’un projet de deux ans mené par le comité de développement de la zone légumière finistérienne visant à la simplification de la récolte de l'artichaut, la démonstration finale des travaux "Traphyleg" s’est tenue le 15 mars à Plouénan. Explications et revue de détail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Sébastien Bouget, agriculteur et membre du comité de pilotage du projet, présente les modifications réalisées par ses soins sur un modèle classique de dédrageonneuse. © Terra Patrick Briant, agriculteur et concepteur d’une dédrageonneuse automatique, présente le principe de fonctionnement de sa machine. © Terra

"Traphyleg", lancé en 2014, est un projet initié et porté par une dizaine de légumiers, dans le but de réduire la pénibilité du travail, les intrants (herbicides via du binage, ou planteuse au carré pour permettre un binage dans les deux sens) et d'améliorer la performance économique des exploitations avec la réduction des temps de travaux. Durant deux années, le groupe d’agriculteurs et agricultrices s’est attelé à la tâche en recherchant, mettant au point et évaluant du matériel de culture. Dès le démarrage, le groupe a choisi de se focaliser sur la culture de l’artichaut, regroupant à elle seule la quasi-totalité des problématiques.

Création de prototypes

Constatant l’absence de solutions techniques et le désintérêt des constructeurs pour la culture d’artichauts, le groupe a fait le choix de réaliser lui-même son prototype. Afin de trouver des nouvelles idées d’organisation mais également de repérer de potentielles solutions techniques, le comité de pilotage a multiplié les déplacements, se rendant sur des salons, rencontrant des producteurs d’autres régions ou pays, échangeant avec des constructeurs de matériels… Après plusieurs mois de travail, de réunions, d’esquisses en 3 D, d’essais au champ et l’aide d’un mécano investi et passionné, le prototype est au champ pour attaquer le travail en conditions réelles.

La souleveuse à artichaut

Fruit du travail du groupe, ce nouveau matériel permet une récolte simplifiée du plant d’artichaut. En effet, le plant est habituellement récolté à terre. On imagine combien la souleveuse facilite le travail ! Notons qu’il y a un peu plus d’un an, à l’occasion de la présentation du projet au ministre Stéphane Le Foll, le groupe lui avait annoncé la présentation d’un prototype pour début 2016. Force est de constater que, même si ce dernier n’était pas présent à la démo, le pari, lui, a été tenu !

Démonstration

A Plouénan, la journée de démonstration du matériel a réuni plus de 150 producteurs. Parmi les matériels présentés, trois étaient des prototypes imaginés par des producteurs, une machine comportait des améliorations découvertes à l’occasion de déplacements sur d’autres zones de production et la dernière machine était, quant à elle issue d’un constructeur italien découvert à l’occasion d’un salon.

Fort de l’expérience du dossier "Traphyleg', véritable fil rouge du comité du développement de la zone légumière ces deux dernières années, porté par la dynamique collective et le fort potentiel du groupe, le conseil d’administration du comité souhaite aujourd’hui poursuivre dans cette voix en répondant à un nouvel appel à projet AEP (Agriculture écologiquement performante) porté par la région Bretagne. Ce nouveau projet s'intitule ESAY-leg et viserait, s'il est retenu, à travailler pendant 3 ans sur l'amélioration des conditions de travail en système légumier pour permettre une plus-value sociale et une durabilité de l'activité.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes