Terra 30 janvier 2019 à 14h00 | Par Agra

Loi Egalim : les syndicats unanimes sur le besoin de contrôles et de sanctions

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le Sénat a ouvert un cycle de tables rondes pour évaluer les effets de la loi Egalim, avec le 23 janvier, un débat avec les représentants des producteurs agricoles. Les quatre syndicats, malgré certaines divergences de vues sur le contenu de la loi, s’accordent sur le besoin de contrôle et de sanction en vue de la bonne application de la loi. Ils dénoncent tous des contournements de la part des distributeurs. Une assertion que confirme Michel Raison, rapporteur de la loi "sur l’encadrement de promotions et le seuil de revente à perte". "Les engagements de la grande distribution ne valent rien s’ils ne sont pas contrôlés par la loi", clame Patrick Bénézit, secrétaire général de la FNSEA qui souhaite une application rapide de l’ordonnance relative au prix abusivement bas. "C’est bien beau de mettre un code de la route mais il n’y a pas de gendarmes", déplore Nicolas Girod, secrétaire national de la Confédération paysanne, qui demande un "arbitrage public". Une nouvelle rencontre entre sénateurs et syndicalistes agricoles est prévue à la fin du premier semestre 2019.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui