Terra 17 décembre 2018 à 16h00 | Par Nicolas Debethune - Chambres d'agriculture de Bretagne

Lucas, nourri aux écrans

"Et toi c’est quoi ton profil Insta ?"... ("ton 06", c’est tellement 2010 !). Un écran greffé au bout des doigts : voilà comment on décrit les jeunes de 2018, ces digital natives, littéralement "qui sont nés digitaux" ! Choisir ses magasins, ses produits, en connaître les moindres détails (ou en tout cas le croire) et finalement les acheter, tout est possible au travers d’un smartphone. Ceux-ci révolutionnent depuis moins de dix ans les comportements de consommateur. Digital et Alimentation, une des tendances décrites dans l’étude France 2025* que Lucas va nous faire découvrir.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © JESHOOTScom
Alors, c’est quoi ton pro- fil que je te check ?", les reseaux sociaux..., le moteur de Lucas et de ses 20 ans, une addiction disent les plus anciens (dont son papi Jean qui decidement ne comprend plus rien a ces jeunes), un art de vivre, leur repond-il. Cet art de vivre, il n’est pas le seul a l’avoir conceptualise. Et si les grandes marques de l’alimentation ou les grandes chaines de la distribution ont toutes leur profil sur ces reseaux, c’est bien qu’elles ont compris que se jouait la une vraie revolution. Il est fini le temps de la television ou le centre de l’attention etait le poste. Avec l’arrivee du smartphone (73 % des Français equipes en 2017), c’est le consommateur qui est le centre, a elles de lui porter attention... Notamment pour faire leur publicite. Les spots publicitaires, meme en introduction de videos, ne font plus recette.

Pas dupe

D’ailleurs Lucas les skipp (on disait zappe de mon temps !) des que les applications lui en donnent la pos- sibilite. Alors les acteurs de l’eco- nomie ont petit a petit investi le champ meme des reseaux sociaux avec l’introduction de prescripteurs ; des youtubeurs ou autres geek qui placent des produits dans leur videos generant ainsi un nouveau modele de communication. Lucas n’est pas dupe, loin de la, les placements sont meme souvent annonces a l’avance en introduction des videos. C’est l’aboutissement economique d’un comportement de partage d’infor- mation qui prevalait a la creation de l’internet... dans lequel chacun semble (croit ?) trouver un avantage.

Des appli pour le menu
Cote applis, il faut dire qu’on est gates ! Une pour connaitre les fruits et legumes de saison (oui, le geek est souvent urbain...), une pour accom- moder les restes des repas de la veille, une pour generer une liste de courses a partir de ses plats favo- ris ou detestes et bien sur une pour decrire par le menu la composition de son prochain achat. Quels services merveilleux proposent toutes ces applications ! Ce que mesure peut etre moins bien Lucas, c’est ce qu’on fait de toutes les donnees qu’il donne ainsi sans le savoir... Generalement, des profils de consommateurs et des actions commerciales ciblees. La for- mation des internautes a encore de beaux jours devant elle.

Les infos du code barre
Ce que cherche Lucas, c’est surtout une information a portee de main. En cela, le principe de la blockchain qui permet une traçabilite reputee inviolable et accessible sur un simple smartphone semble porteuse de grands bouleversements... Deux chaines de distributions viennent coup sur coup de proposer, l’une un poulet Label Rouge "blockchain", l’autre des carottes bio. On peut ainsi, en scannant le code barre, connaitre la date de naissance et d’abattage du poulet, son regime alimentaire et les coordonnees de tous les acteurs de la chaine ou encore la variete, les coor- donnees du producteur et de l’embal- leur, les informations nutritionnelles pour les carottes. Pas besoin de vous dire que Lucas s’est deja rendu dans ces enseignes juste pour le plaisir de voir sur son smartphone la video de presentation de l’eleveuse du poulet qu’il a trouve en rayon !

Pas seulement le e-commerce
Car oui, Lucas se deplace encore en magasin. Si il fait un drive de temps en temps pour le "fond de placard" (produits encombrants ou produits d’epicerie principalement), il n’est pas un exclusif du M-commerce (achat via mobile). Il serait plutot du genre a decider en fonction des jours, des notifications et recomman- dations... Car s’il a lu l’autre jour dans un numero de Terra que l’influence du web sur le commerce est plus large que le e-commerce, il nous livre sa conclusion en forme de conseil : "En matiere d’experience d’achat, je suis assez cross-canal quoi, un peu de click and collect, un peu de mar- ket place et surtout toujours un bon rating... ". Bref, on a tout compris, a vous Paris, a vous les studios !

Quels impacts sur les produits agricoles ?

Demain, un necessaire renforcement de la capacite a assurer une traçabilite du producteur au consommateur, avec des informations ciblees selon la filiere :

- Une opportunite commerciale pour certains qui peuvent s’en servir comme argument de vente et de reassurance.

- Des cahiers des charges qui pourront exiger de rendre accessible pour le consommateur, cette traçabilite jusqu’au producteur.

- Des opportunites liees a la desintermediation, comme les drive fermiers, la reduction du cout des envois aux particuliers ou la "production collaborative" (voir encadre).

- Le developpement de gamme de produits avec garantie de resultats (ex. : fruits murs a point ou cueillis a maturite (niche haut de gamme), taux de sucre garanti) ou de visuel (consommateur derriere son ecran qui ne peut pas choisir le produit par rapport a son visuel ou son odeur).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui