Terra 17 avril 2014 à 08h00 | Par Chantal Pape

Maisons familiales - L'alternance, un atout

Une nouvelle formation par alternance à Elliant, de nouveaux projets éducatif et associatif pour chaque établissement : l'assemblée générale de la fédération départementale des Maisons familiales, le 3 avril dernier, a permis de faire le point sur les dossiers prioritaires de 2014.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'assemblée générale de la fédération départementale des Maisons familiales s'est tenue le 3 avril dernier à Landivisiau.
L'assemblée générale de la fédération départementale des Maisons familiales s'est tenue le 3 avril dernier à Landivisiau. - © FDMFR

"On se bagarre depuis 4 ans pour l'avoir". La ténacité a fini par payer : à la rentrée prochaine, la Maison familiale d'Elliant proposera un Bac pro maintenance des matériels agricoles. "Les jeunes auront un statut d'apprenti, précise Vincent Mathieu, le directeur de la fédération départementale des Maisons familiales. Et ils alterneront semaines à l'école et en entreprise : concessions, constructeurs, garages agricoles...".

 

Projet associatif et éducatif

 

"Il nous faut donner aux familles les moyens d'assumer leurs responsabilités au sein de chaque association". Les Maisons familiales ont décidé de revenir à leurs fondamentaux. Et, cette année, chaque établissement établira son projet associatif, pour faire participer le maximum d'adhérents à la vie de la Maison familiale, et son projet éducatif, auquel participent l'équipe éducative mais aussi parents, maîtres de stage, personnel de l'internat, secrétariat.... "Chacun a son rôle à jouer pour aider à la construction d'adultes, de citoyens responsables", rappelle Gilbert Moalic, le nouveau président de la fédération départementale. L'occasion, aussi, pour les Maisons familiales de faire valoir leur spécificité, l'alternance. "Longtemps décriée, elle est aujourd'hui présentée comme le meilleur remède au décrochage scolaire, à la crise de l'emploi chez les jeunes... Ca fait 50 ans que nous la pratiquons".

 

Au Mali

 

Engagé au Mali, les Maisons familiales y ont aidé des familles de la région de Ségou à ouvrir un premier établissement, pour des formations agricoles courtes. "Nous les aidons maintenant à construire des locaux, détaille Vincent Mathieu. Et un second projet devrait voir le jour sur l'autre rive du fleuve Niger".

 

 

Les Maisons familiales en bref

 

11 établissements dans le Finistère,

1 805 élèves,

de la 4ième au BTS,

27% en production agricole,

8% en agro-équipement,

8% en élevage du cheval,

40% en service aux personnes,

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes