Terra 23 février 2018 à 08h00 | Par Chantal Pape

Mercredis des négociations : les agriculteurs maintiennent la pression

Après Châteaulin et Landerneau, les agriculteurs sont à nouveau passés à l'action le 14 février dernier, en ciblant une fois encore l'enseigne Intermarché, cette fois à Plourin les Morlaix.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © C.Pape

"En ce jour de Saint Valentin, les FDSEA et JA de l'Ouest de la France veulent montrer leur désamour à la grande distribution". Le 14 février, pour la troisième semaine consécutive, les agriculteurs se sont à nouveau rendus dans les grandes surfaces. Après Intermarché, à Landerneau et Châteaulin, le 7 février dernier, c'est encore cette enseigne qu'a ciblé le Finistère, en allant cette fois à Plourin les Morlaix. "Ils se proclament producteurs-commerçants, ce qui nous énerve, rappelle François Kerscaven, membre du Bureau de la FDSEA, pour expliquer ce choix. Et les échos que nous avons des négociations commerciales nous indiquent que c'est l'enseigne la pire, celle qui a demandé d'emblée 10 à 20% de baisse de prix à ses fournisseurs".

Venus avec deux tracteurs, les agriculteurs ont distribué des tracts aux consommateurs, en dénonçant les promotions, qualifiées de provocantes. "Tous nos produits sont bradés, y compris ceux sous label, ont-ils également rappelé à Emmanuel Tarpin, le directeur de l'enseigne, avant d'exiger une meilleure répartition de la valeur ajoutée au sein des différentes filières. "Où est passé l'état d'esprit des Etats généraux de l'alimentation ?" Et de prévenir : "nous continuerons à revenir toutes les semaines, jusqu'à la fin des négociations, le 28 février, si rien ne change".

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui