Terra 03 janvier 2019 à 08h00 | Par Arnaud Marlet

Méthanisation : opérations groupées pour écraser les coûts

Triskalia et sa filiale Capinov ont été retenus par l’Ademe et la région Bretagne dans le cadre de l’appel à projet "opérations groupées de méthanisation”. Cette convention permet aux agriculteurs d’être accompagnés pour grouper les commandes et optimiser investissements et coûts de fonctionnement.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Jean-François Appriou, agriculteur et administrateur de Triskalia et Gilles Petitjean, directeur de l'Ademe Bretagne.
Jean-François Appriou, agriculteur et administrateur de Triskalia et Gilles Petitjean, directeur de l'Ademe Bretagne. - © Terra

"On compte aujourd'hui environ 90 installations de méthanisation sur la Bretagne, la plupart portées par le monde agricole", estime Gilles Petitjean, directeur de l'Ademe Bretagne. Et d'ajouter  : "Si on veut accélérer le développement, c'est impératif de trouver un modèle économique qui permette de réaliser ces installations à moindre coût". Dans un contexte de baisse des aides publiques, l’Ademe et la Région Bretagne ont lancé un appel à projets “Opérations groupées de méthanisation”. Sa finalité est de mettre au point une offre industrielle compétitive alors qu’aujourd’hui la plupart des projets de méthanisation sont menés individuellement, sur un mode plus proche du prototype que de la série. Une opération groupée permet d'augmenter le volume de projets, de donner de la visibilité aux constructeurs et équipementiers et ainsi favoriser une meilleure maîtrise des coûts.

La méthanisation agricole participe au développement d’une économie verte et circulaire. Elle valorise en particulier les effluents d’élevage et produit une énergie renouvelable, non tributaire des aléas climatiques. De plus, elle limite le rejet des gaz à effet de serre des effluents dans l’atmosphère. Enfin, elle permet d’apporter un complément de revenu aux exploitations agricoles. "En tant que coopérative, nous sommes des acteurs du territoire et les agriculteurs peuvent apporter leur pierre à l'autonomie énergétique de la Bretagne", souligne Jean-François Appriou, agriculteur et administrateur de Triskalia et à ce titre président de la commission Planète Positive du groupe.

Triskalia va mettre en œuvre ces opérations groupées dès le début 2019 . En pratique, chaque agriculteur pourra s’identifier à un projet “type”, en fonction de son exploitation et de ses objectifs. Les agriculteurs intéressés se réuniront ensuite en petits groupes pour définir ensemble les caractéristiques de leur unité de méthanisation “type”. Capinov, en lien avec Triskalia, assurera leur accompagnement technique, administratif et la consultation des fournisseurs.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. Terra se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Infos techniques terra sur Synagri

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui